Home Tennis Qui est Jasmine Paolini, qualifiée pour les quarts de finale de Roland-Garros ?
Tennis

Qui est Jasmine Paolini, qualifiée pour les quarts de finale de Roland-Garros ?

De sa brillante percée en 2024 à ses racines polono-ghanéennes, retour sur le profil étonnant de l'Italienne Jasmine Paolini, qualifiée pour les quarts de finale d'un Grand Chelem pour la première fois de sa carrière à 28 ans. Elle a été chaude en huitièmes de finale contre Elina Avanesyan. Jasmine Paolini vit actuellement un tournoi à deux vitesses. Après deux premiers tours bien négociés sans perdre un set, l'Italienne a eu besoin de trois tours pour éliminer la Canadienne Bianca Andreescu au troisième tour samedi et la Russe Elina Avanesyan en huitièmes de finale ce lundi. Un match qu'elle a commencé à l'envers, en menant 4-0 et de manière très imprécise, avant de renverser la situation et de montrer un tout autre visage pour finalement s'imposer (4-6, 6-0, 6-1). Mercredi, pour son premier quart de finale d'un Grand Chelem, elle affrontera la Kazakhe Elena Rybakina (4e), qui remportera le titre à Wimbledon en 2022. En trois confrontations, l'Italienne ne s'est imposée qu'une seule fois, profitant de l'échec de Rybakina à Cincinnati en 2023. Ses deux autres duels se sont déroulés sur terre battue, avec deux victoires de la Kazakhe, d'abord en deux sets à Rome en 2023, puis en trois phrases. en avril dernier à Stuttgart. Elle réalise la meilleure saison de sa carrière. A 28 ans, Jasmine Paolini est sur les circuits depuis 2017. Jusqu’à présent, elle est restée relativement anonyme, mais en 2024, son parcours a pris une autre tournure. Un premier huitième de finale de qualification au Grand Chelem en janvier à l'Open d'Australie et une victoire inattendue au WTA 1000 de Dubaï en février lui ont permis de grimper au classement, avec une meilleure note de 12e début mai et actuellement 15e. « Maintenant, je sais que ce n'est plus un miracle que je gagne quand je rivalise avec les meilleurs, mais que j'ai vraiment mes chances. » Jasmine Paolini « Je crois davantage en moi ces derniers mois, je travaille beaucoup dessus. » ma confiance en dehors du terrain », a expliqué Paolini, qui a appris le tennis sur les courts en terre battue de Toscane. Gagner des jeux vous aide certainement. Maintenant, je sais que ce n'est plus un miracle si je gagne face aux meilleurs, mais que j'ai vraiment mes chances. » Elle a des racines polonaises et ghanéennes. Si elle insiste sur « sa fierté d'être italienne », Paolini affirme également qu'elle possède « de multiples cellules sanguines dans son corps ». Son grand-père maternel est né en Toscane d'un père italien et d'une mère polonaise et était originaire du Ghana. « Je ne le connaissais pas, donc je ne connais pas grand-chose de mon héritage ghanéen. Tout ce que je sais, c'est que ma vitesse sur le terrain vient du Ghana ! Quant à la Pologne, j'y étais tous les étés quand j'étais petite, je parle polonais. Bon, avec Iga Swiatek je mélange un peu le polonais et l'anglais quand on parle, je ne pense pas en polonais, mais je suis très fier de cette partie de mon histoire. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Rafael Nadal à propos de Carlos Alcaraz : « Il sera l'un des meilleurs de l'histoire »

Lorsque Rafael Nadal a été interrogé ce lundi à Bastad sur son...

Grégoire Barrère et Titouan Droguet ont été éliminés dès le premier tour à Gstaad

Les Français n'ont pas pu se procurer du sable suisse ce lundi...

Germain Roesch, candidat FFT à la présidentielle : « L’hyper-présidence, j’en peux plus »

18:29 Tennis, FFT Roesch, candidat à la présidentielle : « Hyper-présidence, j'en peux...