Home Tennis Jannik Sinner avant sa demi-finale à Roland Garros : « Mon corps semble devenir de plus en plus fort »
Tennis

Jannik Sinner avant sa demi-finale à Roland Garros : « Mon corps semble devenir de plus en plus fort »

Jannik Sinner, assuré numéro 1 mondial lundi après le forfait de Novak Djokovic pour les quarts de finale, s'est dit au moins aussi satisfait de sa première qualification pour les demi-finales de Roland-Garros. « Comment avez-vous réagi au fait que vous serez numéro 1 au classement ATP lundi prochain après le forfait de Novak Djokovic ? Il (Djokovic) a vécu deux matchs très longs et difficiles en cinq sets, dont un qui s'est terminé très tard. C'est toujours difficile de se retirer d'un tournoi. Personnellement, je suis très satisfait de ce succès. Nous travaillons beaucoup chaque jour et bien sûr je suis heureux d'avoir ce numéro à côté de mon nom. J'ai un match très important qui arrive dans deux jours, une demi-finale (contre Carlos Alcaraz ou Stefanos Tsitsipas), donc je me concentre là-dessus pour l'instant. Mais oui, bien sûr, je suis très heureux d'avoir ce numéro. Quand avez-vous su que Novak avait pris sa retraite et que vous deviendriez n°1 mondial ? A quel point a-t-il été difficile pour vous d'oublier cela en quart de finale contre Grigor Dimitrov parce qu'on me l'a dit après le match ? (Rires) Je ne savais pas qu'il avait pris sa retraite. Mais même si je l'avais su avant… Comme je l'ai dit, c'est une belle réussite, mais j'ai envie de concourir sur cette surface, sur terre battue, où j'ai eu beaucoup de difficultés ces dernières années. Je suis encore plus heureux d'être en demi-finale. Je suis arrivé ici avec des doutes physiques (après une blessure à la hanche qui m'a empêché de bien préparer le tournoi) et mon corps semble de plus en plus fort. C’était l’objectif principal pour moi de venir ici. Je suis heureux d'avoir la chance de jouer en demi-finale. Y a-t-il eu un moment au cours des douze derniers mois où vous avez eu l’impression d’avoir franchi un cap ? Je pense que j'ai beaucoup appris des défaites que j'ai subies, surtout ici il y a un an (au deuxième tour contre Altmaier). J'ai dû accepter d'apprendre sur moi-même et sur mon langage corporel. Il y a des moments où vous devez réaliser ce que vous avez fait de mal. J'ai des gens très honnêtes autour de moi, et ils ne me disent que la vérité : quand c'est bien, quand c'est mal. Nous continuerons à travailler. Je sais dans ma tête que je dois améliorer certaines choses. J'ai hâte de devenir un meilleur joueur de tennis. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Rafael Nadal à propos de Carlos Alcaraz : « Il sera l'un des meilleurs de l'histoire »

Lorsque Rafael Nadal a été interrogé ce lundi à Bastad sur son...

Grégoire Barrère et Titouan Droguet ont été éliminés dès le premier tour à Gstaad

Les Français n'ont pas pu se procurer du sable suisse ce lundi...

Germain Roesch, candidat FFT à la présidentielle : « L’hyper-présidence, j’en peux plus »

18:29 Tennis, FFT Roesch, candidat à la présidentielle : « Hyper-présidence, j'en peux...