Home Tennis Iga Swiatek sur la victoire à Rome : « Mon service m'a vraiment aidé »
Tennis

Iga Swiatek sur la victoire à Rome : « Mon service m'a vraiment aidé »

Iga Swiatek, vainqueur à Rome ce samedi, s'est montrée très contente de la progression de son service lors d'une finale où elle a estimé mettre « beaucoup de pression » sur son adversaire Aryna Sabalenka. « Ils ont gagné de manière très impressionnante contre le numéro 2 mondial (6 :2, 6 :3)… J'ai bien et solidement joué. J'ai profité de mes chances. Il est certain que ce match était un peu différent de celui de Madrid. J'ai eu l'impression d'avoir subi beaucoup de pression tout au long du match. Ils avaient sept balles de break contre eux. Vous les avez tous sauvés. Ils ont réalisé 18 sur 19 lors de leurs trois derniers matchs. Qu’est-ce qui rend si difficile pour vous de jouer dans ces moments-là ? J'essaie de traiter ces points comme n'importe quel autre point. Je n'ai pas l'impression d'être sous pression. Peut-être parce que je sais que je suis un excellent relanceur et que même si je perds un service, je peux récupérer ensuite. Je pense que mon service m'a vraiment aidé dans ce tournoi. Tout le travail que nous avons accompli a payé dans les moments cruciaux. Vous avez l'air plutôt détendu ce (samedi) soir… Je suis peut-être plus détendu qu'à Madrid après la finale parce que c'était évidemment surréaliste. J'étais détendu en sachant que deux fois plus était possible si je travaillais dur et si j'avais la bonne attitude. Je suis heureux d'avoir été si concentré et discipliné tout au long du tournoi pour y parvenir. À Madrid, je n'avais pas l'impression de pouvoir faire quoi que ce soit. C'était moins le cas ici. « Je veux vraiment rester humble et me concentrer sur tout faire étape par étape » Iga Swiatek, avant Roland-Garros Qui avez-vous nommé à votre fauteuil immédiatement après la victoire ? À mon père et à ma sœur. Pendant le tournoi, je suis vraiment en crise, donc parfois je ne parle à personne pendant un long moment. Je voulais l'appeler parce que sans mon père, je ne serais pas là. C'est grâce à lui que je joue au tennis. Je pensais que c'était une bonne idée (sourire). Êtes-vous le favori de Roland-Garros ? Je suis numéro 1, donc je suis favori partout quand on regarde le classement. Mais le classement n'a pas d'importance, alors… Bien sûr, je suis confiant. J'ai l'impression de jouer du bon tennis. Mais cela ne change rien au fait que je veux vraiment rester humble et me concentrer sur tout faire étape par étape. Les tournois du Grand Chelem sont différents. La pression n’est pas la même sur et en dehors du terrain. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Ugo Humbert domine Arthur Fils et se qualifie pour les quarts de finale à 's-Hertogenbosch

Le numéro 1 français Ugo Humbert, exclu dès le premier tour, s'est...

Diane Parry gagne contre Daria Saville et atteint les quarts de finale à Nottingham

Comme au premier tour, Diane Parry s'est imposée en deux sets (6:4,...

16:37 Tennis, Podcast Alcaraz, l'héritier du Big 3 ?

Extrait du podcast Air Open Voir tous les épisodes Abonnez-vous au podcast...