Home Tennis Giovanni Mpetshi Perricard, en huitièmes de finale à Wimbledon : « Mon tennis, ce n'est pas qu'une question d'as »
Tennis

Giovanni Mpetshi Perricard, en huitièmes de finale à Wimbledon : « Mon tennis, ce n'est pas qu'une question d'as »

Qualifié pour les huitièmes de finale à Wimbledon après sa victoire ce samedi face à Emil Ruusuvuori (4-6, 6-2, 7-6). [5], 6-4), Giovanni Mpetshi Perricard ne veut pas être réduit à son service. « Vous voilà en huitièmes de finale à Wimbledon grâce à votre victoire contre Emil Ruusuvuori (4-6, 6-2, 7-6). [5], 6-4). Comment vous sentez-vous? Je me sens bien dans la deuxième semaine. La semaine dernière, je n'étais même pas au classement (perdu au dernier tour de qualification face à Maxime Janvier), donc bien sûr ça fait du bien. Surtout après avoir battu de bons joueurs. J'ai beaucoup fait mes preuves dans des matchs en trois, quatre, cinq sets. J'espère que ça continue comme ça. Je pense que j'ai les ressources et que je peux réussir à maintenir ce niveau. Je suis très content de ce que j'ai montré. Quand on te regarde jouer pendant une semaine, on se demande presque : comment as-tu perdu contre Maxime Janvier ? C'est du tennis ! Vous perdez contre Janvier et pouvez gagner contre (Sebastian) Korda trois jours plus tard. Les différences sont très faibles. Il n'y a pratiquement aucune différence entre un 150e et un 90e. Vers janvier, je ne suis pas très bien revenu. Nous nous sommes dit qu'il fallait maintenant changer quelque chose à cet égard. J’y suis parvenu dès le premier tour. C'était entre guillemets l'erreur de mon jeu qui ne m'a pas permis de battre Janvier, qui est un bon serveur. J'ai réussi à corriger la situation. « Quand nous étions à Poitiers, nous parlions d'atteindre les quarts de finale, les demi-finales et les finales du Grand Chelem. Je suis vraiment content pour Arthur (fils). J'espère que nous nous reverrons en demi-finale. Sentez-vous l'excitation monter autour de vous ? Oui, je les ressens. Bien sûr, ça fait plaisir de voir combien de personnes m'encouragent, me soutiennent et me poussent à avancer dans des moments un peu plus compliqués. Je ne regarde pas trop les réseaux sociaux. Je parle toujours au même groupe d'amis. Ce n'est même pas moi qui gère mon Instagram, donc je ne le regarde pas trop souvent. Quand je jouais, beaucoup de gens me soutenaient. Ça fait du bien, c'est comme si nous étions à la maison. Est-ce que ce sont les as qui vous caractérisent le plus ? S’il n’y avait que des as, il serait difficile d’atteindre la huitième place. Mon tennis ne consiste pas seulement à servir des as. Ça me démarque vraiment sur cette surface, mais je pense que j'ai gagné un tournoi sur terre battue (l'ATP 250 de Lyon) donc ça aurait été compliqué s'il s'agissait juste d'as. Dans quels autres domaines du jeu vous sentez-vous en confiance ? Je pense que je joue plutôt bien au volley-ball. Cela m'a beaucoup aidé aujourd'hui (samedi) ou même contre Korda. J'ai fait d'énormes progrès dans ce domaine. J'essaie de faire mal avec mon coup droit. Parfois ça marche, parfois non. Dans mon jeu, essayer les choses est la base. Si un échange est un peu plus long, j'essaierai de marquer le point gagnant. J'essaie d'être le plus précis possible avec mon coup droit lorsque j'ai l'occasion de marquer un but gagnant. On a passé un peu de temps avec ma tenue de raquette, mon volley, mon volley d'approche avec « Manu » (Planque, son coach). C’est très important sur gazon. Depuis Korda, je suis devenu plutôt bon dans ce domaine. Il y a certaines volées dans lesquelles je peux être meilleur, mais quand je sers des volées, cela fonctionne bien. Votre bon ami Arthur Fils vient de se qualifier pour les huitièmes de finale… Je suis vraiment content, nous sommes tous les deux en huitièmes de finale. Quand nous étions à Poitiers (au Pôle Français), nous parlions d'atteindre les quarts de finale, les demi-finales et les finales du Grand Chelem. Je suis vraiment content pour lui, c'est juste de la chance. J'espère qu'on se reverra en demi-finale. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...