Home Tennis Corentin Moutet, éliminé en huitièmes de finale à Roland-Garros : « J'avais envie de rêver grand »
Tennis

Corentin Moutet, éliminé en huitièmes de finale à Roland-Garros : « J'avais envie de rêver grand »

Corentin Moutet, battu par Jannik Sinner en huitièmes de finale de Roland-Garros ce dimanche (2-6, 6:3, 6:2, 6:1), est « visiblement déçu » de ne pas avoir accédé à son maintien. un niveau ludique dans le premier set. Mais le Français conserve aussi tous les aspects positifs qu'il a accumulés au fil de son parcours. « Comment analysez-vous cette défaite en quatre sets face à Jannik Sinner ? Bien sûr, je suis déçu car j'étais en tête au départ. Je suis venu sur le terrain pour gagner, je voulais rêver en grand, je voulais y croire. J'avais l'impression qu'il y avait encore de la place. Mais c'est un excellent joueur, il est deuxième mondial, il n'y a aucune raison de baisser le niveau de jeu, ce qui m'est arrivé aujourd'hui (dimanche). J'ai commencé fort puis j'ai baissé et le résultat a été immédiatement mauvais. Je sais qu'à ce niveau, nous ne pouvons pas nous permettre d'abaisser nos normes. Comme je n'ai pas réussi à tenir, je suis un peu déçu. Ils se sont toutefois montrés très agressifs en début de match. Dès que j’ai eu l’occasion de l’attaquer, je l’ai fait. Mais cela demande beaucoup de concentration et d’énergie pour toujours chercher le ballon attaquant. J'étais un peu incertain, je savais que si je le laissais jouer, ce serait compliqué. Je n'ai pas pu le faire assez longtemps pour gagner le match. Il s’agissait de savoir qui allait être le plus agressif, et c’était lui. « Je pense que j'aurais pu faire mieux, mais je ne peux plus entrer dans l'histoire. Je suis arrivé sur le terrain avec confiance en moi et je savais que je pouvais gagner. » Jusqu'à présent vous aviez joué sur le Simonne-Mathieu et le Suzanne-Lenglen, qu'avez-vous ressenti sur ce terrain Philippe Chatrier ? C'est un parcours emblématique, le plus grand parcours du tournoi, c'était incroyable de pouvoir y jouer. C'était différent des autres jeux, Sinner est deuxième mondial, donc la motivation était plus équilibrée, c'était une expérience différente. Je suis allé sur le terrain pour jouer mon match. Je pense que j'aurais pu faire mieux, mais je ne peux plus entrer dans l'histoire. Je suis arrivé sur le terrain en croyant en moi et en sachant que je pouvais gagner. J'ai eu un set et un break mais je n'ai pas pu faire mieux, ce sera la prochaine fois. En tout cas, c'était un plaisir de pouvoir jouer sur ces grands courts à Roland-Garros. Que retenez-vous de votre voyage ? Je veux garder beaucoup de choses. Les souvenirs oui. Même s'il ne faut pas se contenter de cela, les huitièmes de finale des meilleurs joueurs du monde, c'est pour eux le quotidien. J'ai battu de bons joueurs, j'avais une bonne concentration, je n'ai reçu aucun avertissement en quatre matchs, ça ne m'arrive pas souvent (rires). Je suis également heureux d'avoir pu changer un peu mon image. C’est souvent assez difficile car les gens ne nous connaissent que localement. Je travaille vraiment dur en arrière-plan, c'est une aventure belle mais compliquée. J'ai reçu beaucoup de bienveillance et d'amour cette semaine, j'espère que les gens m'ont découvert sous une forme différente, ce n'est qu'une bonne nouvelle pour la suite. « J'ai encore beaucoup de choses à travailler, mais c'est bon signe. Je suis super motivé pour la suite, la saison est encore longue. » Et mon classement augmente aussi, je me rapproche de mon classement d'avant ma blessure (51ème en novembre 2022). C'est aussi un objectif, cela prend du temps, mais je m'en rapproche. Cela me facilitera le travail lors des prochains tournois, je jouerai enfin des tournois plus gros et de meilleurs adversaires, cela m'aidera à avancer. Je dois encore travailler beaucoup de choses, mais c'est bon signe, je suis super motivé pour la suite, la saison est encore longue. Comment voyez-vous l’avenir ? Je jouerai sur gazon, mais je ne sais pas quel sera le programme avant Wimbledon. J'ai travaillé dur ces dernières semaines pour me qualifier pour les Jeux, je vais donc me reposer un peu et me remettre au travail pour Wimbledon et les Jeux de Paris. Que des bonnes choses.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Nadal revient à Bastad pour préparer les JO de Paris 2024

08:42 Tennis, ATP Bastad Nadal, but JO

Rafael Nadal à propos de Carlos Alcaraz : « Il sera l'un des meilleurs de l'histoire »

Lorsque Rafael Nadal a été interrogé ce lundi à Bastad sur son...

Grégoire Barrère et Titouan Droguet ont été éliminés dès le premier tour à Gstaad

Les Français n'ont pas pu se procurer du sable suisse ce lundi...