Home Tennis Carlos Alcaraz, vainqueur de Tommy Paul en quarts de finale de Wimbledon : « Il s’agit toujours de trouver des solutions »
Tennis

Carlos Alcaraz, vainqueur de Tommy Paul en quarts de finale de Wimbledon : « Il s’agit toujours de trouver des solutions »

Carlos Alcaraz, qui ne se sentait pas très à l'aise en début de match mais s'est montré plutôt très fort à la fin, s'est montré satisfait d'avoir trouvé le chemin de la victoire face à Tommy Paul en quarts de finale de Wimbledon mardi (5-7, 6-4). , 6 ). -2, 6-2) sans jouer son meilleur tennis. « Qu'est-ce que ça fait de gagner des matchs (5-7, 6-4, 6-2, 6-2 mardi contre Tommy Paul) sans jouer le meilleur tennis qu'on voit parfois confortablement dans ces conditions ? , sous le toit, mais je dois encore trouver mon meilleur tennis. C'était difficile, je l'avoue. Dans ces cas-là, il s'agit toujours de trouver des solutions, je sais qu'il y aura des matchs où je ne jouerai pas mon meilleur tennis et que je dois encore gagner. En tentant des mouvements qui perturbent le plus possible l’adversaire. Tout au long de votre carrière, vous ne jouerez pas toujours à votre meilleur niveau, mais vous devez faire tout votre possible pour continuer à jouer du bon tennis. Être meilleur que son adversaire jour après jour. Pas forcément pour être brillant, mais pour produire un niveau suffisant. C'est la sixième fois que vous atteignez les demi-finales lors de vos sept dernières participations à un tournoi du Grand Chelem. Bien sûr, qu’est-ce qui vous incite à penser que nous sommes sur la bonne voie ? Nous voulons plus, nous avons faim de plus. Nous espérons toujours pouvoir jouer une finale. Mais être quand même en demi-finale d'un Grand Chelem à six ans, c'est un bon chiffre, et je me dis que c'est sur les adversaires qui disent que je joue bien dans ces tournois et que non. Je ne suis pas facile à éliminer. Vendredi, en demi-finale, vous affronterez Daniil Medvedev. Qu’est-ce qui vous inspire dans ce défi ? Le plus difficile chez Daniil, c'est qu'il peut frapper toutes les balles. Il est comme un mur, toutes les balles reviennent, je peux frapper des coups incroyables et ça revient quand même. C'est difficile de jouer avec cette idée. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

« Les JO sont au même niveau émotionnel qu’un Grand Chelem » : les souvenirs olympiques de Rafael Nadal

Alors qu'il s'apprête à jouer en double avec son compatriote Carlos Alcaraz,...

Huit semaines après avoir quitté Roland-Garros, Rafael Nadal retrouve le Court Philippe-Chatrier

Deux jours après sa finale à Bastad, Rafael Nadal a bouclé mardi...

Gilles Simon après l'annonce de la retraite d'Andy Murray : « Il était prêt à mourir sur le terrain »

Alors qu'Andy Murray vient d'annoncer sa retraite après les JO de Paris,...

Jabeur, Rublev, Shelton, Mannarino… Ces joueurs qui renoncent aux JO

Si les Jeux olympiques constituent un moment fort pour de nombreux athlètes,...