Home Tennis Carlos Alcaraz disputera sa première finale à Roland-Garros après sa victoire contre Jannik Sinner
Tennis

Carlos Alcaraz disputera sa première finale à Roland-Garros après sa victoire contre Jannik Sinner

Carlos Alcaraz a battu Jannik Sinner (2-6, 6-3, 3-6, 6-4, 6-3) vendredi et disputera sa première finale à Roland-Garros. Dimanche, l'Espagnol affrontera le vainqueur du match entre Casper Ruud et Alexander Zverev. Carlos Alcaraz a annulé sa désastreuse demi-finale de l'année dernière lorsqu'il a été en proie à des crampes précoces contre Novak Djokovic. L'Espagnol était loin d'être à son meilleur niveau et était mené par deux sets à un, mais il a quand même trouvé la force de battre Jannik Sinner 2:6, 6:3, 3:6, 6:4, 6:0 en 4:09 heures. et ainsi se qualifier pour sa première finale à Roland-Garros, sa troisième dans un Grand Chelem, après l'US Open 2022 et Wimbledon 2023. A 21 ans et un mois, il est le plus jeune à atteindre la finale à réaliser un majeur sur les trois. zones de référence. En termes de précocité, il devance désormais Andre Agassi (22 ans et un mois), Björn Borg (22 ans et deux mois) et Rafael Nadal (22 ans et six mois). Dimanche, il rencontrera Alexander Zverev ou Casper Ruud. Cette demi-finale, la plus récente en Grand Chelem depuis Murray-Nadal à l'US Open 2008, a longtemps eu du mal à tenir ses promesses. Les deux joueurs ne pouvaient pas bien jouer en même temps. Il aura fallu attendre le quatrième tour pour assister à un bras de fer digne de ce nom. Le nombre total de fautes directes (102, dont 58 pour le seul Alcaraz) en dit long sur ce niveau global décevant. Alcaraz a abordé sa demi-finale très tendu. Deux fautes directes sur le coup droit lui ont coûté son service d'entrée. Un gros contraste avec Sinner, qui a remporté ses deux premiers matchs de service blanc. Il s’est montré digne de son nouveau statut de numéro 1 mondial. L'Espagnol bougeait mal, marquait systématiquement trop tard et souffrait de ballons. Après 16 minutes, il était en retard de 0:4. Il réussit cependant un break, pour s'effondrer lors du jeu suivant, où il gaspille deux ballons pour porter le score à 4-3 en commettant trois nouvelles erreurs (dont une double faute). Le cauchemar a continué. Sinner a remporté le premier set en quarante minutes (6:2). Nous avons eu droit à une mi-temps à sens unique. 2 Sur les trois défaites subies par Jannik Sinner depuis le 1er janvier, deux ont été infligées par Carlos Alcaraz. La première fois, c'était lors des demi-finales d'Indian Wells en mars. Alcaraz a commencé le deuxième set de la même manière que le premier. Il a encore commis une double faute et a perdu 2-0. La suite s'annonçait compliquée, mais une erreur de service de son rival lui donnait sa chance. Un centre en coup droit porte le score à 2-2. Il a finalement réussi à contrôler l'échange avec son coup droit. L'intensité de Sinner a considérablement diminué. Le break a récompensé l'Espagnol (4:2). Grâce à une efficacité de service retrouvée (68% de points gagnés derrière sa première balle ; 50% derrière sa deuxième balle – cote bien supérieure à celle du premier set), il revient partout à un set (6-3). Il a fallu du temps à Carlos Alcaraz pour atteindre sa demi-finale. (N. Luttiau/L'Équipe) Sinner a cédé son service lors du troisième jeu du troisième set. Pire, il a commencé à se toucher la hanche, ce qui l'avait tant gêné lors de sa préparation aux « Français ». Il boitait légèrement. Sa première balle avait perdu toute vitesse. Il souffrait également de crampes aux mains. Cependant, presque miraculeusement, il a sauvé un total de quatre balles de break. Alcaraz a peut-être été perturbé par le contexte, mais il a complètement manqué de clarté. Il n’a fait preuve ni d’influence ni de perspicacité. Un break punit son hésitation (4:2). Même si Sinner était loin de jouer de son mieux, il a quand même réussi à gagner deux sets à un. 10 Carlos Alcaraz a remporté dix de ses onze matchs en cinq sets. Son seul échec intervient à l'Open d'Australie 2022, où il a été battu par Matteo Berrettini. Dieu merci pour le spectacle, la mi-temps a finalement commencé au milieu du quatrième set. Les deux joueurs ont finalement réussi à réaliser des frappes énormes et n'ont rien lâché sur leurs services. Jusqu'à un smash complètement caviardé par Sinner à 4-5, 30-15. Alcaraz s'est montré plus agressif en retour et n'a pas manqué l'occasion. On aurait droit à une cinquième phrase. Ce qui a rapidement joué en faveur de l'Espagnol. Très entreprenant, Alcaraz a signé le break décisif pour mener 2-0. Il a ensuite tenu son service jusqu'à 5:3. La troisième balle de match était la bonne. Il décocha un long revers. Sinner ne pouvait que le toucher.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

« Les JO sont au même niveau émotionnel qu’un Grand Chelem » : les souvenirs olympiques de Rafael Nadal

Alors qu'il s'apprête à jouer en double avec son compatriote Carlos Alcaraz,...

Huit semaines après avoir quitté Roland-Garros, Rafael Nadal retrouve le Court Philippe-Chatrier

Deux jours après sa finale à Bastad, Rafael Nadal a bouclé mardi...

Gilles Simon après l'annonce de la retraite d'Andy Murray : « Il était prêt à mourir sur le terrain »

Alors qu'Andy Murray vient d'annoncer sa retraite après les JO de Paris,...

Jabeur, Rublev, Shelton, Mannarino… Ces joueurs qui renoncent aux JO

Si les Jeux olympiques constituent un moment fort pour de nombreux athlètes,...