Home Tennis Carlos Alcaraz avant Roland-Garros : « Je n'ai plus mal »
Tennis

Carlos Alcaraz avant Roland-Garros : « Je n'ai plus mal »

Carlos Alcaraz, qui a ressenti une gêne à l'avant-bras droit à Madrid et était absent à Rome, affirme ne plus ressentir la moindre douleur et estime avoir bien travaillé avant le début de son Roland-Garros dimanche. « Comment vous sentez-vous depuis Madrid et les problèmes à l'avant-bras droit qui vous ont obligé à vous retirer de Rome ? Tous les entraînements que j’ai fait à la maison ou ici se sont bien déroulés. Au moins, je peux m'entraîner et frapper la balle sans douleur, ce qui est important pour moi. J'ai hâte de jouer mon premier match ici à Roland-Garros (dimanche contre un qualificatif). Qu’est-ce qui vous a motivé à participer au tournoi ? Cela ne comporte-t-il pas un petit risque ? D'abord parce que c'est Roland-Garros et que c'est un tournoi spécial. Ici, tout le monde veut obtenir un bon résultat. Ce tournoi est la raison pour laquelle je m’entraîne tous les jours, la raison pour laquelle je veux m’améliorer et pouvoir gagner un tournoi comme celui-ci. Après tout, cela fait longtemps, quelques semaines, que j'ai décidé de jouer ici. Nous avons fait un très bon travail sur l'avant-bras pour que je puisse récupérer le plus rapidement possible. Nous avons tout fait au bon moment. On a commencé par frapper la balle à 30% pour ensuite augmenter l'intensité. Et comme l’entraînement est devenu de plus en plus intense il y a une semaine, j’ai décidé de venir ici. « Quand j'ai vu à un moment donné qu'il y avait 50% de chances que je joue contre Rafa, j'ai dit non, non. » Carlos Alcaraz Vous étiez très proche de jouer contre Rafael Nadal au premier tour du tirage au sort. Auriez-vous aimé ? Honnêtement non! À un moment donné, quand j'ai vu qu'il y avait 50 % de chances que je joue contre Rafa, j'ai dit non, non. Enfin, merci beaucoup (sourire). Ce n'est jamais facile de se remettre d'une blessure avant un tournoi de ce niveau si on a de l'ambition. Y a-t-il aussi une certaine forme de pression et de prudence ? Honnêtement, j'arrive ici sans beaucoup de matchs, pas autant que je le souhaiterais, mais je m'entraîne bien. Je pense que le rythme et la confiance en soi sont importants. Je pense que je n'ai pas besoin de trop de matchs pour atteindre 100% à mon haut niveau. Puisque cette semaine est là, je pense que je suis prêt pour mon premier match. Nous verrons ce qui se passera, mais je suis convaincu que cela peut être un bon match pour moi. Pouvez-vous nous expliquer exactement ce qui ne va pas avec votre avant-bras ? Vous ne me croirez pas, mais je ne sais pas exactement ce que j'ai (sourire). J'ai fait des tests, j'ai parlé aux médecins, à mon équipe, ils m'ont expliqué, je les ai écoutés, mais j'ai oublié. J'ai juste suivi ce qu'ils m'ont demandé. Aujourd'hui, je ne ressens aucune douleur lorsque je m'entraîne, mais j'y pense toujours lorsque je frappe un coup droit. Je dirais que j'ai probablement encore un peu peur. Je dois changer ça pour mon premier match. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Barbora Krejcikova surprend Elena Rybakina et atteint la finale de Wimbledon avec Jasmine Paolini

Largement dominée en début de match, Barbora Krejcikova a réussi à inverser...

Medvedev, Alcaraz, Musetti, Djokovic… le programme du vendredi 11 juillet à Wimbledon

Novak Djokovic et Carlos Alcaraz arriveront-ils en finale comme l'an dernier ?...

Barbora Krejcikova après sa victoire contre Elena Rybakina à Wimbledon : « Je suis super fière »

La Tchèque Barbora Krejcikova, qualifiée jeudi pour la finale de Wimbledon après...