Home Tennis « Arriver à Paris avec plus de confiance en soi » : Pourquoi Novak Djokovic s'est inscrit au tournoi de Genève cette semaine
Tennis

« Arriver à Paris avec plus de confiance en soi » : Pourquoi Novak Djokovic s'est inscrit au tournoi de Genève cette semaine

Novak Djokovic, parti très tôt de Rome, a cassé ses habitudes en s'inscrivant in extremis à l'ATP 250 de Genève cette semaine, juste avant Roland-Garros. Le Serbe a expliqué qu'il recherchait ses meilleures sensations. « Que cherchiez-vous ici à Genève, dans la semaine précédant le deuxième Grand Chelem de la saison ? J'ai l'impression qu'il n'y a pas de meilleur entraînement pour moi en ce moment que les matchs. J'ai besoin de plus de jeux, même si c'est un match, deux matchs, voire trois ou quatre j'espère. C'est bien pour moi de jouer car c'est une façon de retrouver la forme dont j'ai besoin pour Roland-Garros. Grâce au tournoi et à l'organisation, j'ai été accueilli par tout le monde, les gens sont très sympas, beaucoup d'enfants viennent voir les matchs. C'est un bel environnement pour jouer au tennis, il y a une énergie positive, du beau temps, même si je sais qu'il va pleuvoir (sourire). Comment vas-tu physiquement ? Nous vous avons laissé un sentiment étrange à Rome après avoir subi un choc à la tête causé par une bouteille. Ta tête va bien, tout va bien. Je m'entraîne depuis une semaine et je me sens bien. On verra ça lors du match de demain (mercredi contre l'Allemand Yannick Hanfmann). Sur le plan physique, j'ai passé du temps avec mon ancien nouveau préparateur physique pour développer mon endurance, ma résistance physique et ce dont j'ai besoin pour jouer au meilleur des cinq sets sur la surface qui demande le plus d'effort physique, à savoir la Terre pour m'entraîner. J'espère faire plus d'un match ici, c'est le but. Je n'ai pas gagné beaucoup de matchs cette année et c'est la première raison pour laquelle je viens ici : venir à Paris avec un peu plus de confiance. « Quand on parle de Roland-Garros et que Nadal est là, pour moi, il est toujours le grand favori. C'est normal après tout ce qu'il a fait sur le terrain. En fin de semaine, c'est Roland-Garros. Dans quelle mesure est-ce que je pense que cette édition sera ouverte cette année ? Ruud fait partie des candidats, Zverev, Rublev, Tsitsipas, tous joueurs ayant remporté un tournoi majeur sur cette surface. Quand on parle de Roland-Garros après et que Nadal est là, c'est toujours pour moi le grand favori. C'est normal après tout ce qu'il a fait sur le terrain. Evidemment c'est différent cette année avec les derniers mois qu'il a vécus, mais c'est toujours Roland-Garros et c'est toujours Nadal. Après, si je me sens bien, si je joue bien, peut-être que j'y serai. En Grand Chelem, je suis un joueur légèrement différent. Comment expliquez-vous votre début de saison difficile avec peu de tournois joués et aucun titre remporté ? Il y a des explications, mais je n'ai ni le temps ni la patience de regarder tout ce qui s'est passé. Je suis une personne qui regarde le moment présent, le futur. Bien sûr, j'utilise ces derniers mois comme une expérience que je peux utiliser pour améliorer mon jeu, mais j'ai hâte et j'espère trouver mon meilleur jeu sur les courts de Roland-Garros, de Wimbledon, des Jeux olympiques et des États-Unis. Ouvrir. Ce bloc arrive maintenant et c'est la chose la plus importante pour moi. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Ugo Humbert domine Arthur Fils et se qualifie pour les quarts de finale à 's-Hertogenbosch

Le numéro 1 français Ugo Humbert, exclu dès le premier tour, s'est...

Diane Parry gagne contre Daria Saville et atteint les quarts de finale à Nottingham

Comme au premier tour, Diane Parry s'est imposée en deux sets (6:4,...

16:37 Tennis, Podcast Alcaraz, l'héritier du Big 3 ?

Extrait du podcast Air Open Voir tous les épisodes Abonnez-vous au podcast...