Home Tennis Alizé Cornet sur ses dernières heures avant la retraite : « J'ai rêvé de Rafa toute la nuit »
Tennis

Alizé Cornet sur ses dernières heures avant la retraite : « J'ai rêvé de Rafa toute la nuit »

Alizé Cornet, qui avait vu la veille la prestation de Rafael Nadal au Chatrier (peut-être sa dernière à Roland-Garros), rêvait du Majorquin avant de disputer ce mardi le dernier match de sa carrière à Roland-Garros. « C'était le dernier match de votre carrière, contre Zheng Qinwen. Racontez-nous vos dernières 24 heures et les émotions que vous avez vécues. C'était plutôt paisible. Le plus compliqué, c'était de me lancer dans mon jeu en mode compétitif et aussi de me préparer à ce qui allait suivre, aux émotions qui pouvaient arriver si ça ne se passait pas bien. J'ai rêvé de Rafa toute la nuit. (Rires) J'ai rêvé qu'il me proposait un match en trois sets à Strasbourg. Peu probable! Lors de l'échauffement de ce matin, j'ai réalisé que cela pourrait être la dernière fois, mais toujours dans une dynamique d'être dans le moment présent et ce que je dois faire, et pas déjà en me disant : C'est cette Fin. Maintenant, je peux me dire : c'est fini et j'ai fait de mon mieux sur le terrain. Qu’avez-vous ressenti au moment de la balle de match ? Pour être honnête, je me suis dit à ce moment-là : j'ai perdu mon match, ça m'a saoulé, mais je n'ai pas eu le déclic pour me dire que c'était le dernier. J'ai essayé de me concentrer jusqu'à la fin. Cela m'a choqué en regardant la vidéo qui avait été préparée pour moi, puis il m'est devenu encore plus clair que c'était la fin et tout le chemin que j'avais parcouru. « D'un coup ça s'arrête, il faut redonner un sens à sa vie. » Que veux-tu que les gens retiennent de toi, que je suis un joueur à part entière qui a partagé ses sentiments, qu'ils soient positifs ou négatifs, tout au long de sa carrière ? Quelqu'un qui se bat jusqu'au bout, qui est passionné en fin de compte, juste passionné par son sport, qui veut gagner et est prêt à mourir pour cela. J'ai montré plus d'une fois que c'était mon tempérament. Les gens m'aiment ou ils ne m'aiment pas pour ça, mais de toute façon, je ne peux pas nier cette partie de moi et je pense que cela m'a amené là où je suis aujourd'hui. Et maintenant ? Comment envisagez-vous l’avenir ? Maintenant, je dois digérer tout ça. Quand j'ai vu la vidéo et réalisé tout le chemin parcouru depuis l'âge de 14 ou 15 ans, je me suis encore dit : quel parcours, quelle régularité à ce niveau. C'est vrai que je dois commencer un deuxième chapitre par un saut dans l'inconnu. Oui, j'écris mes romans, j'ai mes livres, ça me calme. Je suis confronté à un changement de carrière qui approche à grands pas. Le rythme de vie ne sera plus du tout le même, et ça fait bien sûr peur, car quand on est en mission depuis 20 ans et que ça s'arrête d'un coup, il faut redonner un sens à sa vie. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

« Les JO sont au même niveau émotionnel qu’un Grand Chelem » : les souvenirs olympiques de Rafael Nadal

Alors qu'il s'apprête à jouer en double avec son compatriote Carlos Alcaraz,...

Huit semaines après avoir quitté Roland-Garros, Rafael Nadal retrouve le Court Philippe-Chatrier

Deux jours après sa finale à Bastad, Rafael Nadal a bouclé mardi...

Gilles Simon après l'annonce de la retraite d'Andy Murray : « Il était prêt à mourir sur le terrain »

Alors qu'Andy Murray vient d'annoncer sa retraite après les JO de Paris,...

Jabeur, Rublev, Shelton, Mannarino… Ces joueurs qui renoncent aux JO

Si les Jeux olympiques constituent un moment fort pour de nombreux athlètes,...