Home Golf Scottie Scheffler s'est couronné au milieu du chaos au Travelers Championship
Golf

Scottie Scheffler s'est couronné au milieu du chaos au Travelers Championship

Scottie Scheffler a remporté son sixième titre PGA de la saison au Travelers Championship après que la fin du tournoi ait été perturbée par des manifestants environnementaux. Le numéro 1 mondial (-22) a battu le Sud-Coréen Tom Kim en barrage. Matthieu Pavon prend une bonne 16ème place (-14). Une scène incroyable. Des militants écologistes, dont certains nus, ont fait irruption sur le 18e green pour y verser de la peinture rouge et blanche juste avant que Scottie Scheffler, Tom Kim et Akshay Bhatia ne terminent leur 72e trou. Une perturbation qui aurait entraîné une intervention de la police et un arrêt de dix minutes avant que les joueurs n'aient pu terminer après avoir nettoyé le green. Scottie Scheffler avait une longueur d'avance sur Tom Kim puisque les deux amis avaient fêté leur anniversaire ensemble autour d'une pizza en début de semaine ! L'Américain a raté de peu le birdie pour s'imposer, mais le Sud-Coréen a accédé aux play-offs. Ce n'est qu'au premier trou supplémentaire, toujours au 18, que Tom Kim s'est assis dans le bunker après son wedge et a déclenché un bogey. Fin des tensions. Depuis Arnold Palmer en 1962, aucun joueur n'avait remporté six victoires sur la PGA aussi tôt dans la saison, avant juillet. Personne n'a gagné autant en une saison depuis Tiger Woods en 2009. Scottie Scheffler vient de fermer cette tranche. La n°1 mondiale est insatiable et réalise le même exploit que Nelly Korda chez les Américaines. Alors que l'été n'a pas encore vraiment commencé, le record de neuf trophées en un an, détenu conjointement par Tiger Woods (2000) et Vijay Singh (2004), pourrait bien devenir très chaud si Scottie Scheffler maintient le même niveau de concentration. Cette semaine des Voyageurs aura été un modèle de régularité (65, 64, 64, 65), mais les craintes seront donc restées jusqu'au bout : « Je vis vraiment une saison particulière. Je suis heureux de gagner à nouveau, même si Tom était un adversaire costaud. Quand les manifestants sont intervenus, on n'a pas tout compris, c'était une surprise. Heureusement, les équipes du tournoi ont fait tout le nécessaire pour éviter un problème majeur et mener le tournoi à son terme. » Cinq leaders à huit trous de la fin Scottie Scheffler a pris la tête à la fin du neuvième trou, mais Tony Finau, Tom Kim, Akshay Bhatia et Patrick Cantlay l'ont rapidement rejoint. Cinq leaders, dont trois dans la même partie, le retour pour finir, un sprint au vent. L'affaire s'est bien déroulée, même si Tom Hoge, qui a terminé comme un avion (62 avec quatre birdies sur les six derniers trous), est également venu se joindre un moment à la mêlée. Le combat s'est ensuite transformé en duel mano-a-mano, seul Tom Kim étant capable de suivre le rythme du numéro 1 mondial. Tom Hoge et Sungjae Im se partagent la 3ème place (-20). 6. Top 20 de la saison PGA pour Pavon Matthieu Pavon a suivi le package avec une marge respectable. Très propre à l'aller (un birdie, pas d'erreur), le Français est resté très longtemps sans erreur (birdie au 10). Son seul déficit (bogey au 16) a été immédiatement comblé (birdie 18), même si le putting a été moins régulé que la veille (62). A l'arrivée un nouveau top 20 sur la PGA (-14e, 16e), déjà le sixième de sa saison. Une performance de premier ordre parmi les cinq premiers d'un majeur à l'US Open, une compétence digne d'un joueur expérimenté qu'il n'est pas, qui le catapulte à la 13e place de la FedEx Cup : « C'est une bonne semaine dans l'ensemble. « Je suis content. j’ai réussi cette semaine. J'ai quand même eu une carte sous le par, même si le putter était un peu plus frais et un peu plus éloigné des drapeaux que les jours précédents, donc ça reste positif. À l’US Open, nous avons essayé de nous donner des chances de birdies. Les options ici étaient diverses. Les conditions étaient différentes. Je continue de découvrir de nouvelles façons. Je vais recharger mes batteries pour être en forme pour les prochains grands événements, à savoir le British Open et les Jeux Olympiques. » Pour son septième tournoi en sept semaines, Victor Perez a logiquement payé une certaine attrition de ces Voyageurs, mais les Tarbais ont eu le mérite de franchir la grande porte sans la moindre erreur avec sa meilleure carte de la semaine (65). Assez pour la 44e place (-6). Vu le contexte, une semaine largement suffisante avant une petite pause qui ne sera pas de trop.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Dix joueurs en dessous de la moyenne !

La course de Troon a continué de nuire aux meilleurs joueurs du...

Menés par Shane Lowry, les Européens ripostent au British Open

Avec Shane Lowry aux commandes, suivi de près par Justin Rose et...

Matthieu Pavon jouera au British Open ce week-end

Une belle performance de Matthieu Pavon, le numéro 1 français, qui a...

Pas étonnant pour Tiger Woods au British Open

Tiger Woods, en difficulté jeudi, a mieux joué ce vendredi, mais pas...