Home Golf Premier majeur pour Yang, Boutier 19e au Championnat féminin KPMG
Golf

Premier majeur pour Yang, Boutier 19e au Championnat féminin KPMG

Amy Yang a remporté son premier tournoi majeur à 34 ans (-7). La Sud-Coréenne devance sa compatriote Jin-Young Ko, la Japonaise Miyu Yamashita et l'Américaine Lilia Vu (-4). Céline Boutier a pris la 19ème place (+2) après un dernier tour avec par. Dire qu’ils existent depuis toujours est un euphémisme. En 18 ans sur le circuit, Amy Yang a terminé 21 fois dans le top 10 d'un majeur (2e place à deux reprises à l'US Open en 2012 et 2015). A Seattle, la Sud-Coréenne a enfin mis le doigt sur la tête, prenant l'avantage au terme d'un quatrième tour qu'elle a longtemps maîtrisé (72e) et n'a jamais perdu les rênes. Avec trois tirs d'avance après le 1, cinq après le 13, six après le 15, Amy Yang aurait dû terminer son tournoi avec un certain sang-froid. Mais après deux premiers déficits (3, 10), la Sud-Coréenne avait un peu peur de la victoire malgré son énorme avance. Un putt manqué pour le par le 16, une mise à l'eau sur le par 3 du 17 qui a été pénalisé d'un double, plusieurs tracs au moment de placer la trotteuse sur le trophée. Il n'y a pas échappé, et l'écart final avec la compétition ne reflète pas pleinement l'étendue de sa domination sur ce troisième majeur de la saison, qui lui a valu une traditionnelle douche de champagne sur le green du 18e : « Je suis récompensé pour tout le travail J'ai fait, j'ai tout fait avec toute mon équipe pour remporter ce titre. J'ai commencé à me dire que je ne gagnerais jamais un majeur, je doutais de ma capacité à le faire. Et puis ce titre est enfin là. » Pourtant, le Sud-Coréen s'est retrouvé avec deux cuts ratés (US Open et Meijer Classic) et même trois tournois sur quatre. Elle n'était jamais entrée dans le top 20 depuis le début de la saison. Son manque de succès n'a clairement pas nui à sa confiance et sa victoire semble être un retour digne compte tenu de sa longévité. Amy Yang a battu sa compatriote Jin-Young Ko, la Japonaise Miyu Yamashita et l'Américaine Lilia Vu (-4). A noter que Lexi Thompson (11 titres, dont 1 majeur), qui prendra sa retraite en fin de saison à 29 ans, a vécu une journée extrêmement contrastée : +8 sur les huit premiers trous, -6 sur les dix derniers ! Dans les glissades, l'Américain aurait pourtant dû assurer un top 10 (9e, -1). 5ème place du top 20 de la saison pour Boutier Céline Boutier, de son côté, a eu du mal à trouver le bon rythme, malgré un birdie magique au 3, et a eu un temps trop faible en milieu de parcours pour assurer le top 10. A quatre journées elle aura joué +6 sur la séquence 7-8-9-10. Quatre putains de trous. Néanmoins, la Française a eu le mérite de bien faire (birdies aux 11e et 18e) et de s'assurer ainsi une place dans le top 20 (18e, +2), la cinquième place de sa saison. Après un début de tournoi prometteur de 70 points, la Française espérait se ressaisir avant le Championnat Amundi-Evian. Mission moyennement accomplie. Que le bilan soit mitigé ou non, Céline Boutier parvient visiblement encore à mettre tout le monde d'accord et à réaliser un doublé retentissant au bord du lac Léman (11-14 juillet).

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Menés par Shane Lowry, les Européens ripostent au British Open

Avec Shane Lowry aux commandes, suivi de près par Justin Rose et...

Matthieu Pavon jouera au British Open ce week-end

Une belle performance de Matthieu Pavon, le numéro 1 français, qui a...

Pas étonnant pour Tiger Woods au British Open

Tiger Woods, en difficulté jeudi, a mieux joué ce vendredi, mais pas...

Victor Perez en difficulté au British Open : « Je me tire une balle dans le pied »

Le Français Victor Perez avait de grands espoirs lors du deuxième tour...