Home Football Robert Pirès, le verdict tombe
Football

Robert Pirès, le verdict tombe

Robert Pirès est devenu champion du monde avec l'équipe de France en 1998 et champion d'Europe en 2000. Robert Pirès a également marqué de son empreinte les clubs et les joueurs avec lesquels il a côtoyé. Franck Jurietti l'a confirmé. Même si Robert Pirès a été formé au Stade de Reims, il va s'imposer au FC Metz. Le milieu offensif continue d'évoluer pendant cinq ans et parvient même à mener son club sur la deuxième marche du podium de Ligue 1 en 1998. Ce même été, il vit (déjà) l’une des meilleures phases de sa carrière. avec le titre de Coupe du Monde, que la France a remporté pour la première fois de son histoire. Sa carrière devient de plus en plus réussie, notamment avec des passages à Marseille, mais surtout à Arsenal, où il joue pendant six saisons et remporte également deux titres de Premier League. Des années plus tard, certains se souviennent encore très bien de lui. C'est le cas par exemple de Franck Jurietti. Il a également joué pour les Bleus (une sélection) et l'OM (2001-2002). L'ancien arrière latéral a été invité à nommer le meilleur joueur contre lequel il pourrait jouer. Ce dimanche dans L'Équipe il en a nommé plusieurs en fonction des championnats auxquels il a participé. Et Robert Pirès a été rapidement évoqué. « En France il y en a deux : Sonny Anderson, très intelligent dans son placement, et Robert Pirès, qui m'a fait tourner en rond à Metz. Comme Franck Ribéry, dans un bon jour, Pirès partait du pied droit, du pied gauche, zigzag, zag… » Nous recherchons des annonces pour vous  » J'ai eu du mal avec lui  » Et celui qui portait aussi le maillot des Girondins de Bordeaux, pour poursuivre avec une pointe d'humour : « Il avait l'art du pied opposé et il était rapide de dix mètres, ce salaud. J'ai eu des moments difficiles avec lui. » Un bel hommage à sa manière de la part de Franck Jurietti, qui a également évoqué les noms de Frank Lampard et Steven Gerrard, qui figuraient parmi les joueurs les plus forts qu'il a rencontré (cette fois en Coupe d'Europe). Après avoir pris sa retraite du football, Jurietti, qui vit désormais près de Monçao, préfère se consacrer au rugby. Quant à Robert Pirès, depuis la fin de sa carrière, il ne cesse de s'implanter dans le monde du football, acquérant notamment de l'expérience en tant que consultant. L'ancien Messin a marqué son époque et n'a pas été oublié. Que ce soit du public ou de ses anciens adversaires et partenaires sur place.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Didier Deschamps, ça chauffe avec Duga !

Sans surprise, le coach français n'a pas apprécié les questions posées par...

Mauvaise nouvelle pour l'OM

Alors que l'Olympique de Marseille espère conserver son défenseur central, Lucas Balerdi...

Une pépite du PSG au départ ?

Cher Ndour est arrivé du Portugal l'été dernier et pourrait être à...

DNCG : l’OM en sursis

L'OM devait se conformer à sa convocation devant la gendarmerie financière du...