Home Football Jean-Michel Larqué, des émotions incontrôlables
Football

Jean-Michel Larqué, des émotions incontrôlables

Jean-Michel Larqué, figure emblématique de l'AS Saint-Étienne, n'a pu retenir ses larmes ce dimanche lors de la montée en Ligue 1 des Verts face à Metz. Que d'émotions ce dimanche à Saint-Symphorien. D'abord pour le public messin, forcément dévasté après le match nul du FC Metz, qui signifiait la relégation en Ligue 2. Mais aussi pour l'AS Saint-Étienne, qui s'est imposé à domicile à l'aller (2-1) en prolongation (2-2) quelques jours plus tard. Cette victoire décisive permet aux Verts de revenir dans l'élite du football français. Un événement qui a littéralement choqué Jean-Michel Larqué. L'ancien international, sacré sept fois en championnat de France de première division avec les Verts, évolue ensuite au poste de consultant et commentateur à la télévision et à la radio et est l'une des figures les plus marquantes de l'histoire du club stéphanois. Bien qu'il soit toujours attaché à son ancienne équipe, il a naturellement accueilli avec beaucoup d'émotion le retour de l'équipe d'Olivier Dall Oglio en Ligue 1. Lorsqu'il a été invité à prendre la parole peu après la fin de la rencontre, il n'a pas pu contenir son émotion. Nous recherchons de la publicité pour vous. Larmes de joie. En larmes, Jean-Michel Larqué a avoué sur l'antenne de RMC : « Ah, c'est beau… Je ne pensais pas l'avoir vu… C'est beau… Merci.. » Sa voix fut interrompue par des sanglots. De joie, l'homme de 76 ans a ensuite réussi à se ressaisir un peu : « C'est un grand moment. Quand je pense que je serai à Saint-Étienne le 22 juin pour porter la flamme (olympique) tout près de la vasque là-bas. Evidemment c'est le mois de juin qui restera l'un des grands moments. J'espérais que mes Verts reviennent en Ligue 1. C'était difficile. La descente avait été déchirante. » Enfin lancé et revigoré, le conseiller a poursuivi son discours en reprenant le fil de la saison : « Cette rentrée est formidable. Nous sommes venus de loin. De très, très loin. Nous avions de grands espoirs puisque l'AS Saint-Étienne a progressivement pris des points contre Angers au fur et à mesure de son passage devant le SCO. Et puis ces trois derniers matchs qui ont été ardu, douloureux et compliqué. Et puis cette finale à Metz, où à un moment j'ai cru que les dieux étaient contre nous. NON. C'est beau, c'est génial, c'est un grand moment pour moi, pour les Verts, pour les jeunes supporters des Verts qui, je l'espère, savent ce que leurs grands-pères, leurs pères savaient des autres Verts. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Ethan Mbappé, la vérité va éclater !

Après être passé à Lille pendant que son grand frère est parti...

Match amical : Le Losc domine La Gantoise

Après une victoire contre les Belges du KMSK Deinze (3-1) et un...

Guardiola, l'incroyable projet de reconversion

En fin de contrat avec Manchester City dans un an, Pep Guardiola...

Olise sauve les Bleus d'une défaite embarrassante avant les JO

Lors de son dernier match de préparation, l'équipe de France olympique a...