Home Basket-ball « Vous ne pouvez pas dire à mes joueurs qu'on paie les arbitres ! », la tirade de Sasa Obradovic (Monaco)
Basket-ball

« Vous ne pouvez pas dire à mes joueurs qu'on paie les arbitres ! », la tirade de Sasa Obradovic (Monaco)

L'entraîneur monégasque Sasa Obradovic s'est montré fâché contre Frédéric Fauthoux, son homologue de Bourg-en-Bresse, après la victoire de son équipe à l'extérieur, mardi soir (85:81). Selon son homologue, l'entraîneur français a tenu des propos impopulaires sur l'arbitrage. Sasa Obradovic, entraîneur de Monaco, vainqueur de Bourg-en-Bresse lors du troisième match de la demi-finale Betclic Elite (85-81) : « Nous avons changé notre défense sur les écrans après le début du match. Nous les avons arrêtés, ralentis. Nous avons renforcé leur confiance après leur victoire à Monaco (83-73, samedi). Nous avons quand même eu des changements de concentration et leur avons donné l'opportunité de revenir. Le plus important c'est la victoire, avoir repris la tête. Mais je veux parler de quelque chose qui m'irrite le plus : après le deuxième match, je ne me suis pas plaint des erreurs d'arbitrage. Les supporters sont là pour créer une ambiance, mais pourquoi dire qu'ils nous sifflent ? On se bat et on voit l'entraîneur adverse critiquer toutes les décisions, les commenter. Je pense que ce n'est pas vrai. Nous pouvons faire pression. Mais vous ne pouvez pas dire à mes joueurs que nous payons les arbitres. C'est gênant. Vous ne pouvez pas dire quelque chose comme ça. Il faut respecter le jeu, la saison. On ne peut pas dire qu'on a payé les arbitres, ce n'est pas respectueux. Mike (James) a fait de gros lancers, il attire l'attention. Après une si longue saison, nous ne sommes pas au meilleur de notre forme. Il nous manque des joueurs importants. » Frédéric Fauthoux (entraîneur de Bourg-en-Bresse) : « Ils reviennent trop vite dans le match. On a fait une très bonne entame, on a trouvé les ballons qu'on voulait, le ballon a été bien distribué. Monaco accentue la pression. Ce passage au deuxième quart-temps a été fatal pour notre avenir. Je n’ai absolument rien à reprocher à mes joueurs. Il faut être un peu plus fort pour gagner un match comme celui-ci. Je ne sais pas où il (Obradovic) a entendu cela. Cela ne m'inspire pas beaucoup. Sasa contrôle ses paroles, ne t'inquiète pas. Nous devons résister un peu plus au contact, y être plus forts et développer le jeu que nous voulons développer. Nous avons réussi quelques tirs de trop : 28 à 15. Nous avons fait un très bon match. Je m'en souviens ce soir. Mentalement, nous sommes au niveau de cette équipe d’Euroligue. Nous n'avons rien à leur envier. Je suis un peu déçu des commentaires qui ont été faits à mon sujet, mais peut-être que nous n'avons pas tous vu le deuxième quart-temps. » « Tout le monde s'attend à ce que nous détruisions les autres équipes par 30 points, mais ce n'est pas le cas. » Jason Blossomgame, ailier de Monaco. Jaron Blossomgame, ailier de Monaco : « On avait très envie de revenir, leur victoire à domicile leur a mis en confiance. Nous n'avons pas fait un bon premier quart-temps, mais je suis fier de la réaction de mon équipe. C'était un match long, ils n'ont commis aucune erreur au début, il a fallu se serrer les coudes. Mike (James) a bien joué, il nous a aidé. Tout le monde s’attend à ce qu’il joue au plus haut niveau, mais c’était son premier match depuis longtemps. Il n'a pas forcé, il a trouvé les gars, il a fait un gros lancer. Il apporte son leadership avec lui. Nous avons joué physiquement après la pause. Tout le monde s'attend à ce que nous écrasions les autres équipes de 30 points, mais ce n'est pas le cas. Nous ne pouvons pas réaliser le match parfait, mais nous pouvons nous efforcer d’y parvenir. » Axel Julien, leader de Bourg-en-Bresse : « Nous avons bien débuté la rencontre avec notre agressivité. Nous avions beaucoup d'adresses. Ensuite, nous avons eu du mal à trouver des solutions. La seconde mi-temps ne joue pas beaucoup. C'est dommage de ne pas avoir capitalisé. Je pense que nous n’irons pas loin si nous ne produisons pas notre meilleure copie avec beaucoup d’erreurs. Ils ont montré un nouveau visage par rapport aux deux premiers matchs. Nous devons nous adapter et revenir avec des souhaits différents pour le prochain match. Il n’y a aucune raison pour que cela ne soit pas le cas. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Monaco sacré champion de France après sa large victoire face à Paris

Pour la deuxième année consécutive, Monaco est sacré champion de France. Mercredi...

MVP des finales, une dernière apparition pour Mike James avant le départ ?

00:30 Basket, Betclic Élite James, le dernier concert ?