Home Basket-ball Sasa Obradovic : « Pire travail, entraîneur de Monaco le week-end du Grand Prix »
Basket-ball

Sasa Obradovic : « Pire travail, entraîneur de Monaco le week-end du Grand Prix »

Après la défaite de son équipe (73:83) face à Bourg-en-Bresse samedi lors du deuxième match de la demi-finale Betclic Elite, l'entraîneur monégasque Sasa Obradovic n'a rien fait pour reposer ses joueurs. « Selon vous, quel a été le tournant du match ? Deux rebonds offensifs qui leur ont permis d'inscrire deux paniers à trois points d'affilée (en toute fin de 2e quart-temps). A partir de ce moment, tout a changé. Si nous ne respectons pas le basket de cette manière, nous ne gagnerons jamais. On peut commenter beaucoup de choses, mais je vais vous dire quelque chose que j'ai déjà dit avant le match : le pire métier d'entraîneur de basket, c'est d'être entraîneur de Monaco le week-end du Grand Prix. Parce que les têtes ne sont pas là… Vous avez tout sous contrôle et vous vous demandez où vous allez loger le lendemain, ce que vous allez faire, ce que vous allez manger… Mais condamner! Ils sont en séries éliminatoires. Vous devez respecter tous les adversaires. La question n’est pas de savoir s’il y a eu un mauvais match. Notre premier match de la série n’était pas bon non plus. C'est ce qui me met en colère. Quand vous avez le plus besoin d’être concentré… Nous devons revenir à une mentalité d’outsider. C'est la seule façon pour nous d'avoir notre chance. « Avez-vous l’impression de tout donner ? Après ce match, peux-tu dire que tu as tout donné, que tu ne peux plus marcher ? » Pensez-vous que vos joueurs pourront retrouver cette mentalité dans trois jours ? Chacun doit se demander s’il a fait de son mieux. Avez-vous joué comme joue le joueur le mieux payé ? Avez-vous déjà disputé un match à ce niveau ? Nous verrons si c'est différent, mais il n'y a aucune garantie. Nous étions mauvais, voire très mauvais. Notre deuxième mi-temps a certainement été la pire de la saison, sans solution, sans défense. Combien de points faciles ont-ils marqués ? Combien de lay-ups faciles ont-ils eu ? C’est ainsi que les autres gagnent en confiance en eux. Pensez-vous que vos joueurs redeviendront eux-mêmes à Bourg-en-Bresse dans l'ambiance d'une salle surchauffée ? Je ne sais pas si Mike (James) sera là ou pas. Mais même si c’est là, à quoi peut-on s’attendre ? Notre saison peut se terminer en deux matchs. Et c'est ainsi qu'on joue nos derniers matchs ? Avez-vous l'impression de tout donner ? Après ce match, peux-tu dire que tu as tout donné, que tu ne peux plus marcher ? C'est un match éliminatoire ! J'espère que nous allons nous recentrer. Sinon, ce ne sera pas difficile, mais très difficile. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

08:00 JO 2024, Guide Gobert, l'âme défensive des Bleus

08:00 JO 2024, Guide Gobert, l'âme défensive des Bleus

Killian Tillie revient sur les rails en Summer League, Bronny James transparent

De retour après deux ans sans jouer, Killian Tillie a disputé un...

Tiago Splitter, ancien champion NBA avec San Antonio, futur entraîneur du Paris Basketball

A la recherche d'un entraîneur pour remplacer Tomas Iisalo, parti en NBA,...

18h30 Jeux Olympiques 2024, guide Wembanyama, une des grandes attractions

18h30 Jeux Olympiques 2024, guide Wembanyama, une des grandes attractions