Home Basket-ball Mathias Lessort (Panathinaikos, avant le Final Four) : « Mettre mon nom parmi les joueurs qui ont marqué l'Euroligue »
Basket-ball

Mathias Lessort (Panathinaikos, avant le Final Four) : « Mettre mon nom parmi les joueurs qui ont marqué l'Euroligue »

Mathias Lessort s'est qualifié pour son premier Final Four après avoir été élu pour la deuxième fois dans le Major Five de l'Euroligue et rêve grand avec le Panathinaikos, face à Fenerbahçe en demi-finale samedi. Chez les autres géants grecs, Moustapha Fall (Olympiakos) ambitionne une revanche pour la finale 2023 face au Real Madrid. Mathias Lessort (Panathinaikos Pivot) : « Les émotions de la qualification pour le Final Four (devant 18 000 spectateurs lors du cinquième match contre Tel Aviv) sont derrière nous. Il faut repartir, on a eu du mal toute la saison pour arriver à cette position et on a encore plus d'appétit. J'ai parlé à des joueurs qui ont déjà atteint le Final Four. Ces jeux ne sont pas une question d'habileté ou de tactique, mais d'effort, d'exécution et d'attention aux détails. Personnellement, c’est mon premier Final Four. L'année dernière, cela m'a laissé une impression frustrante (perdu contre le Partizan Belgrade lors du cinquième match contre Madrid, futur vainqueur). J'en parle à d'anciens joueurs du Partizan. J'ai encore ce goût-là en bouche, ça aurait été magique d'y aller l'année dernière, mais j'en ai tiré des leçons. Réussir ce défi cette fois-ci est une revanche sur l’année dernière. 6 Six Français attaqueront le Final Four : Fabien Causeur, Guerschon Yabusele et Vincent Poirier (Real Madrid) ; Moustapha Fall (Olympiakos) ; Mathias Lessort (Panathinaïkos) ; Amine Noua (Fenerbahçe). Causeur disputera également son sixième Final Four, un record pour un Français. (Sur sa sélection dans les cinq majeurs de la saison comme en 2023) J'espère que cela me donnera encore plus de reconnaissance. Je voudrais ajouter mon nom aux joueurs qui ont marqué l'Euroligue. J'ai rencontré Mike Batiste (ancien centre américain, triple vainqueur de l'Euroligue avec le Panathinaikos en 2007, 2009 et 2011) et si je pouvais faire une carrière comme la sienne, ce serait génial. (Sur sa sélection en équipe de France) C'est une satisfaction, mais je veux attendre la fin de saison avant de penser à l'équipe de France. Quand on voit tous les joueurs qui ne sont pas retenus alors qu'ils sont d'un très haut niveau, c'est quelque chose qu'il faut dénoncer. Vincent Collet estime que je peux apporter quelque chose à l'équipe et j'espère lui donner raison. » Moustapha Fall (pivot de l'Olympiakos) : « Le chemin vers le Final Four (son troisième consécutif) a été plus difficile cette année, avec de nombreuses blessures et des joueurs importants (Sloukas, Vezenkov) qu'il a fallu remplacer. Mais nous avons bien fait. (À propos de la défaite de la finale en 2023) Il y a des moments où l'on repense à ce tir (de Sergio Llull quelques secondes avant le buzzer), sans lui nous aurions pu gagner l'Euroligue, mais ce n'est pas un traumatisme. De toute façon, il faut battre le Real pour gagner, ils sont là tout le temps ! Pourquoi pas ce soir (samedi, 21h en demi-finale) ? L'équipe française? « Pas de commentaire » Poliment mais fermement, Moustapha Fall a fait un « pas de commentaire » en évoquant son absence à la présélection des Bleus pour les JO de Paris. Peu utilisé lors de la Coupe du monde 2023, il a été le seul à s'exprimer sur ses doléances individuelles. Interrogé, Vincent Collet a justifié son absence par la concurrence du secteur domestique. « Je n'aurais pas su le laisser jouer », a ajouté l'entraîneur. Kostas Papanikolaou, capitaine de Herbst à l'Olympiacos, a été « surpris » par son absence. « Je sais qu'en NBA ou ici il y a beaucoup de bons architectes d'intérieur français comme Poirier ou Lessort, mais il aurait eu sa place », assure l'ailier.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Monaco sacré champion de France après sa large victoire face à Paris

Pour la deuxième année consécutive, Monaco est sacré champion de France. Mercredi...