Home Basket-ball Paris Basketball : L’invincibilité en chiffres
Basket-ball

Paris Basketball : L’invincibilité en chiffres

Paris Basketball égale le record de Limoges avec sa 24e victoire consécutive

Inattaquable face à Roanne samedi (90-61), le Paris Basketball a égalé le record de Limoges avec sa 24e victoire consécutive toutes compétitions confondues sur la même saison. Retour en chiffres sur l’Invincibilité parisienne, en activité depuis le 27 janvier et soutenue notamment par TJ Shorts. 24 Paris égale ainsi le record LNB (depuis 1987) établi par Limoges entre 1989 et 1990. Concrètement, les Parisiens ont remporté trois matchs de Leaders Cup, dont un duel contre Monaco pour remporter le titre, sept matchs d’Eurocoupe pour remporter la couronne européenne contre Bourg et leurs 14 derniers matchs en championnat depuis leur défaite à Strasbourg le 27 janvier (83-86). Limoges détient cependant le record de la plus longue séquence en LNB, s’étalant sur deux saisons (29 victoires). Avant de débuter l’exercice 1989-1990 avec 24 victoires, le CSP avait remporté ses cinq derniers matchs éliminatoires en 1988-1989. L’entrée tant attendue dans l’Adidas Arena (8 000 places) a porté chance aux Parisiens. Les joueurs de Tuomas Iisalo sont toujours invaincus avec 10 victoires en 10 matchs depuis l’investiture le 11 février contre Saint-Quentin (87-65). « La saison est tellement longue, mais ce nouvel espace nous a donné de la motivation pendant cette période difficile », admet l’arrière Collin Malcolm. Le Paris Basketball a remporté la victoire sur 15 des 17 autres clubs du championnat depuis le début de sa série, dont Monaco (95-91 en Leaders Cup), l’Asvel (86-66 le 21 avril) et Bourgen-Bresse, trois fois. Seuls Strasbourg et Le Portel ont pu échapper à la dynamique parisienne. Mais les Nordistes accueillent Nadir Hifi et ses coéquipiers samedi prochain, alors que SIG pourrait affronter Paris en quarts de finale Betclic Élite. Sur ses 24 victoires consécutives, Paris a dominé ses adversaires par 17 points en moyenne. Le vainqueur de l’Eurocoupe a clairement humilié Ljubljana début février (119-66). Cholet, battu en prolongation le 24 avril (92-90), a bien failli stopper la séquence parisienne en conservant 20 points d’avance dans le troisième quart-temps. TJ Shorts, 20,9 MVP de la Leaders Cup, de l’Eurocup (saison régulière et finale) et grand favori pour ce même prix chez Betclic Elite, est irrésistible depuis fin janvier. Lors des 24 victoires parisiennes, le leader du championnat (1,75 m) a récolté en moyenne 17,8 points et 6,5 passes décisives, ce qui correspond à une note de 20,9. Nadir Hifi (15,8 points) est le deuxième meilleur buteur parisien sur cette période. Tuomas Iisalo et six de ses futurs joueurs parisiens avaient prévu de remporter la Ligue des champions et d’atteindre la finale du championnat avec Bonn pour la saison 2022-2023. Le Finlandais avait mené son équipe à la victoire 55 fois et n’avait subi que 7 défaites. Cette saison, il compte 51 victoires et 9 défaites. Cela représente un taux de victoire incroyable de 87 % toutes compétitions confondues au cours des deux dernières années (106v-16d). « J’en ai parlé à ma femme : j’ai appris à Bonn que ces séquences de victoires sont constamment discutées. » Mais avec les joueurs qui étaient avec moi la saison dernière, on n’y prête plus beaucoup d’attention », rigole Iisalo.

Paris Basketball: Une série historique

Le Paris Basketball a réalisé une série historique en égal

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Les Bleues battent la Serbie lors de leur troisième match de préparation aux JO 2024

Après deux buts sur balles face à une Finlande faible, l'équipe de...

Top flop entre la France et la Serbie : Johannes en dynamite, Malonga prend de la hauteur

21:25 JO 2024, basket (F), préparation top flops France-Serbie

D'abord pour Zaccharie Risacher, Alexandre Sarr et ceux draftés lors de la NBA Summer League

Les numéros 1 et 2 du repêchage Zacharie Risacher (Atlanta) et Alexandre...