Home Auto-moto « Toute la journée a été chaotique », frustré Esteban Ocon après les qualifications pour le GP de Grande-Bretagne
Auto-moto

« Toute la journée a été chaotique », frustré Esteban Ocon après les qualifications pour le GP de Grande-Bretagne

Esteban Ocon a abandonné en Q1 après que son équipe ait donné de mauvaises informations qui l'ont empêché de réaliser un dernier tour rapide. Il est déçu et évoque même une séance embarrassante pour Alpine. Esteban Ocon (Alpine, 18e, s'exprimant sur Canal+) : « On a noté sur le système que j'avais passé le drapeau à damier, même si j'étais sûr de ne pas l'avoir franchi et d'avoir doublé ensuite. J'ai posé la question à trois reprises à l'équipe, mais ils m'ont confirmé que nous avions réussi l'examen et que la session était terminée pour nous. J'ai roulé beaucoup plus vite car le secteur 1 était mouillé lorsque j'ai fait mon tour. Tout s'est bien passé pour nous aujourd'hui (samedi), mais nous avons complètement échoué tout au long de la séance. C'est embarrassant pour nous. Il faut reprendre les positions demain (dimanche) mais c'est décevant, très décevant. Nous avons été meilleurs sur piste sèche que sur piste mouillée, où nous avons eu 3 difficultés lors des essais libres. Les conditions nous étaient un peu plus favorables dans cette qualification. Nous devons voir ce que nous décidons de faire. Même s'il reste sec, nous n'avons pas les bons réglages car nous nous basons sur des réglages pour la pluie. Toute la journée a été chaotique. » Pierre Gasly (Alpine, 20e, au micro de Canal+) : « Aujourd'hui (samedi) nous n'avons même pas essayé car nous partirons dernier demain (il a dû accepter une pénalité de 50 places pour casse de pièces sur son moteur échangé). La priorité était de faire entrer l’autre voiture en Q2. Cela ne servait à rien pour moi d’essayer de dépasser et éventuellement de repousser l’autre voiture. Cela n'aurait rien changé, même si j'aurais aimé rouler un peu plus. Notre week-end commence demain (dimanche) et nous devons optimiser. Il faudra voir les conditions, nous le verrons aujourd’hui. Sur ce parcours nous avons un peu plus de difficultés que sur d'autres, mais nous savons que dès qu'il pleut, tout peut arriver et il y a un risque qu'il pleuve au départ. Il faut être prêt car on voit que c'est très facile de faire des erreurs. Il y aura des opportunités à chercher et nous essaierons de revenir. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Red Bull présente la RB17, sa première hypercar

Red Bull a présenté ce vendredi sa première hypercar. Conçu par Adrian...

Du virtuel au réel : l’importance du simulateur pour les équipes du WEC

Ce week-end à São Paulo, les équipes du WEC se retrouvent sur...

Encore six courses de sprint dans la saison 2025 de F1

Comme en 2024, la F1 et la FIA ont convenu d'organiser six...

Le Bol d'or restera sur le circuit Paul Ricard jusqu'en 2029

Le Bol d'or continuera à se dérouler sur le circuit Paul-Ricard dans...