Home Auto-moto Ott Tänak remporte le Rallye de Sardaigne avec deux dixièmes d'avance sur Sébastien Ogier
Auto-moto

Ott Tänak remporte le Rallye de Sardaigne avec deux dixièmes d'avance sur Sébastien Ogier

Avec seulement deux dixièmes d'avance, Ott Tänak (Hyundai) a devancé Sébastien Ogier (Toyota), victime d'une crevaison dans la Power Stage du Rallye de Sardaigne dimanche. Dani Sordo (Hyundai) complète le podium et Thierry Neuville (Hyundai) reste leader du championnat. Aucune décision n'est jamais prise avant la fin d'un rallye. C'est la leçon que l'on peut tirer de cette sixième manche de la saison en Sardaigne. Alors que Sébastien Ogier (Toyota) se dirigeait vers son troisième succès consécutif après la Croatie et le Portugal, une séquence qu'il n'avait plus réalisé depuis 2016 où il pilotait une VW Polo, le Français était cette année encore absent du salon (il a raté la Suède et …). Kenya) a tout perdu dans la dernière spéciale, la Power Stage. Une crevaison à trois kilomètres de l'arrivée lui a fait perdre un peu trop de temps face à Ott Tänak (Hyundai), qui était revenu à 6-2 avant cette ultime spéciale car Ogier s'était montré plutôt prudent lors de la course du dimanche matin. Le Français perdu a gagné deux dixièmes, ou Tänak a gagné, selon le côté du spectre dans lequel vous vous situez. Une fin de rallye qui a surpris tout le monde dans le clan Toyota comme chez Hyundai. Un revirement auquel personne ne s'attendait « Nous méritions mieux. » Sébastien Ogier « Je n'ai pas pu faire grand-chose pour l'Estonien, c'est la 20e de sa carrière et sa première depuis le Chili. » l'année dernière lorsqu'il était chez Ford M-Sport. Une autre Hyundai i20 complète le podium, celui de Dani Sordo, avec 2'24″6. Le Gapençais, qui était leader vendredi à l'issue de la première demi-journée, a ensuite dominé son duel face au principal concurrent estonien devant ce fameux Power Stage Weekend, Elfyn Evans (Toyota, 4ème en 2'39''9), qui cette saison encore n'a pas su lutter aux avant-postes, et Thierry Neuville, auteur d'une petite erreur dans l'ES8 aux lourdes conséquences, avec un abandon et Après de nombreuses minutes de pénalité au championnat, le Belge a limité les dégâts en étant le plus rapide dimanche matin et en remportant la Power Stage avec un total de 12 points, laissant l'Italie toujours à la première place, avec 18 points d'avance. Le vainqueur du jour : « Je suis « Je ne suis pas très fier de mon erreur d'hier, qui m'a coûté cher », a-t-il déclaré, même s'il a bien performé tout le week-end et nous en avons un bon vendredi et aujourd'hui (dimanche). Performance démontrée Il n'a fallu que quelques dixièmes de concentration pour perdre tout. Je suis vraiment désolé pour toute l'équipe. » Adrien Fourmaux perd une place au classement et termine à la 5ème place. Le pilote Ford M Sport a connu plusieurs déceptions : il a subi une crevaison vendredi, puis a abandonné sur problème électrique et a eu des problèmes de freins samedi.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Le Grand Prix du Kazakhstan a été annulé et remplacé par le Grand Prix d'Émilie-Romagne

Le Grand Prix du Kazakhstan, prévu en juin et reporté en raison...

La Toyota du numéro 8 domine les 6 Heures de Sao Paulo devant les Porsche

Auteur d'une course quasi parfaite, la Toyota n°8 de Buemi, Hartley et...

Ralf Schumacher, frère de Michael, fait son coming-out

L'ancien pilote de Formule 1 et vainqueur de six Grands Prix, Ralf...

Lucky Will Power remporte la deuxième course sur l'ovale de l'Iowa, top 10 pour Grosjean

Grâce à une voiture de sécurité au bon timing, Will Power a...