Home Auto-moto Norris était en pole pour la première fois cette saison au GP d'Espagne, avec les deux Alpine dans le top 10
Auto-moto

Norris était en pole pour la première fois cette saison au GP d'Espagne, avec les deux Alpine dans le top 10

Lando Norris sera aux avant-postes du Grand Prix d'Espagne après avoir décroché samedi sa première pole position de la saison lors des qualifications du GP d'Espagne. Les deux Alpine accèdent pour la première fois à la Q3 de la saison en terminant 7ème et 9ème. Compte tenu des premiers essais libres, la lutte pour la pole ce samedi à Montmelo (Espagne) s'annonçait intense, et l'heure qui y était consacrée s'annonçait intense. Regarder les voitures en rotation pendant les qualifications a tenu ses promesses. Dans le match le plus rapide, Lando Norris s'est avéré être le plus fort. Le pilote McLaren a devancé Max Verstappen en tête du classement grâce à un temps au tour de 1'11''383. Pour le Britannique, qui a remporté son premier succès de la saison à Miami, il s'agit de sa deuxième pole position de sa carrière et la première depuis 2021 et le GP de Russie. Les monoplaces 2024 ont littéralement effacé le temps de pole position de Verstappen (1'12''272) la saison dernière dans des conditions plus humides. Le décompte est tombé à plusieurs reprises et c'est finalement Norris qui a remporté le trophée. Imbattable en qualifications en début de saison, Verstappen a été battu pour la troisième fois consécutive et par un troisième larron. Après Charles Leclerc à Monaco et George Russell au Canada, c'est Norris qui décroche la troisième pole hors Red Bull en dix courses. Sur un tracé qui met l'accent sur l'efficacité aérodynamique, on pourrait penser que la monoplace autrichienne retrouverait son lustre d'antan. Mais il est clair qu’elle n’est peut-être plus la voiture de référence sur la grille. Le Néerlandais pensait pourtant décrocher la pole position après avoir amélioré son temps de près de trois dixièmes lors de sa dernière tentative. Cependant, le leader du Championnat du Monde a échoué puisque son « ami » Norris l’a devancé dans les derniers instants de la séance. Un infime écart entre le poleman Mercedes du précédent Grand Prix Russell (4e) partira cette fois derrière son équipier Lewis Hamilton (3e). Cela n'est arrivé qu'une seule fois cette saison, au Japon, et les deux pilotes sont proches, séparés par seulement deux millièmes. Alors que Hamilton a souvent connu des difficultés en qualifications cette saison, il a cette fois pu confirmer la bonne humeur qu'il avait constatée lors des essais libres. L'écart avec les deux voitures de tête s'élève à trois dixièmes, mais cela ne les exclut pas de la victoire dimanche, même si 30 des 33 vainqueurs du circuit de Barcelone sont partis de la première ligne. Ferrari semble être un peu en retard, mais après un vendredi difficile, la Scuderia a remis les choses à plat samedi. Leclerc et Carlos Sainz se qualifient respectivement 5ème et 6ème. Après un GP du Canada désastreux qui s'est soldé par zéro point pour l'écurie italienne, il faudra rapporter de précieux points à Maranello pour ne pas perdre le contact avec Red Bull au championnat des constructeurs. La forme renouvelée se confirme pour Alpine, qui pourrait se passer de son moteur Renault jusqu'en 2026. Pour la première fois de la saison, l'équipe française a réussi à placer ses deux voitures dans le troisième quart-temps. Pierre Gasly s'est montré particulièrement brillant tout au long de la séance et termine finalement à la 7ème place. Il devancera son coéquipier Esteban Ocon, auteur du neuvième temps. Il s'élancera cependant de la 8e place dimanche et profitera du penalty de Sergio Perez.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Red Bull présente la RB17, sa première hypercar

Red Bull a présenté ce vendredi sa première hypercar. Conçu par Adrian...

Du virtuel au réel : l’importance du simulateur pour les équipes du WEC

Ce week-end à São Paulo, les équipes du WEC se retrouvent sur...

Encore six courses de sprint dans la saison 2025 de F1

Comme en 2024, la F1 et la FIA ont convenu d'organiser six...

Le Bol d'or restera sur le circuit Paul Ricard jusqu'en 2029

Le Bol d'or continuera à se dérouler sur le circuit Paul-Ricard dans...