Home Auto-moto « Je n'ai jamais vécu ça auparavant », déclare Lewis Hamilton, soulagé d'avoir renoué avec la victoire à Silverstone.
Auto-moto

« Je n'ai jamais vécu ça auparavant », déclare Lewis Hamilton, soulagé d'avoir renoué avec la victoire à Silverstone.

Avec encore beaucoup d'émotion sur le visage, mais aussi une véritable introspection, Lewis Hamilton est revenu sur tout ce que la victoire à Silverstone signifiait pour lui. « Vous avez montré des émotions rares après votre victoire. Pourquoi est-ce si spécial ? Parce que ça fait si longtemps ! On m'a juste dit que 945 jours s'étaient écoulés depuis ma dernière victoire. C'était une période difficile. Il y a toutes ces émotions accumulées. J'ai annoncé mon départ chez Ferrari, nous avons commencé la saison avec une voiture qui n'était pas capable de gagner et nous sommes finalement arrivés à ce Grand Prix à domicile avec une victoire devant mon public… C'était aussi la première fois pour moi C'est ainsi que j'ai entendu l'hymne national avec « King » (au lieu de « Queen » comme lors de ces 103 victoires précédentes sous le règne d'Elizabeth II). Et puis toute ma famille était là : mes parents, mes neveux et nièces… Tout le monde voulait être là pour ce dernier GP à la maison avec Mercedes, qui me soutient tant depuis mes 13 ans. « Il y a eu des moments où je pensais que c'était fini, que cela ne se reproduirait plus. » Avez-vous déjà eu peur de ne jamais remporter votre 104e victoire ? Face à l’adversité, c’était un véritable défi de se lever chaque matin pour se battre et tout donner. C'était aussi difficile de ressentir si souvent que même lorsque je faisais de mon mieux, cela ne suffisait pas. Je n'avais jamais éprouvé la déception qu'on peut ressentir dans ces moments-là. Oui, il y a eu des moments où je pensais que c’était fini, que ça ne se reproduirait plus. Je n'avais jamais pleuré après une victoire de toute ma carrière, mais lorsque j'ai franchi la ligne d'arrivée, j'ai tout ressenti comme je l'avais ressenti. C'est une sensation incroyable que j'ai aimé vivre. Cette première victoire vous permet-elle d’enfin inverser la tendance après Abu Dhabi 2021 ? (Il réfléchit quelques secondes) Seul le temps nous le dira. Ce que je peux dire, c'est que je n'ai pas abandonné (l'idée de remporter un huitième titre). Je crois que je prends les bonnes décisions dans ma vie. J’aime vraiment ce métier et rien ne s’en rapprochera jamais. Je suis fier de faire partie de la vingtaine de coureurs de ce sport qui vivent une si belle période… Quand je suis revenu en 2022 je pensais m'en être sorti (la déception de 2021). Mais il faut beaucoup de temps – et c’est normal – pour effacer de tels sentiments. Je continue de travailler sur moi-même jour après jour pour trouver la paix. N'est-ce pas un peu doux-amer de quitter bientôt Mercedes, qui semble avoir une dynamique très positive ? Se laisser au sommet était l’objectif du début de saison. Mais il reste encore beaucoup à faire. La voiture n’est pas la plus rapide de la grille. Nous sommes très proches, mais j’espère qu’avec les nouveaux développements à venir, nous pourrons nous battre aux avant-postes course après course. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Red Bull présente la RB17, sa première hypercar

Red Bull a présenté ce vendredi sa première hypercar. Conçu par Adrian...

Du virtuel au réel : l’importance du simulateur pour les équipes du WEC

Ce week-end à São Paulo, les équipes du WEC se retrouvent sur...

Encore six courses de sprint dans la saison 2025 de F1

Comme en 2024, la F1 et la FIA ont convenu d'organiser six...

Le Bol d'or restera sur le circuit Paul Ricard jusqu'en 2029

Le Bol d'or continuera à se dérouler sur le circuit Paul-Ricard dans...