Home Auto-moto GP d'Émilie-Romagne : Nouvelle victoire de Verstappen, malgré le retour impressionnant de Norris
Auto-moto

GP d'Émilie-Romagne : Nouvelle victoire de Verstappen, malgré le retour impressionnant de Norris

Lando Norris (McLaren), auteur d'une belle remontée en fin de course, a mis la pression sur Max Verstappen, mais le pilote Red Bull a tout de même remporté le GP d'Émilie-Romagne. Charles Leclerc (Ferrari) complète le podium. Max Verstappen (Red Bull), parti en tête du GP d'Émilie-Romagne, s'est imposé de peu sur Lando Norris (McLaren). La Ferrari de Charles Leclerc complète le podium. Une course longtemps sans émotion, sauf en fin de course, où le pilote britannique réalise une rencontre impressionnante avec la RB20 du Néerlandais, mais finit par échouer de 7 dixièmes. Une dizaine de rounds qui font oublier les 53 premières boucles angoissantes d'un scénario jusqu'alors sans âme. Puis du coup on a vu Lando Norris perdre une poignée de dixièmes de seconde, passant rapidement de 6 secondes à 1 seconde du Néerlandais, puni par un manque d'adhérence de ses pneus durs en fin de vie. « J'ai essayé de ne commettre aucune erreur compte tenu de l'état de mes pneus. Ils n'ont pas fonctionné du tout. J'ai beaucoup glissé. » Après une pause, Norris poursuit sa marche en avant et franchit finalement la deuxième barrière à l'entame du dernier tour pour bénéficier du DRS. Mais sur une piste sinueuse, il est trop tard pour faire autre chose que rester à 7 dixièmes du leader du championnat du monde. Les ambitieuses McLaren « Il aura probablement raté deux tours », a déclaré le pilote McLaren, avant de se pincer à l'idée « d'être frustré de terminer deuxième ». Nous visons désormais la victoire à chaque course. C'est drôle de dire ça. » Mais surtout, c’est énormément bon pour la Formule 1. Voir Max Verstappen sous pression, mesurer son sang-froid, sa capacité à ne pas commettre d'erreurs et profiter de la vitesse et de la gourmandise de Lando Norris nous promet des dimanches moins somnolents. Tant que les Ferrari trouvent un peu de magie en qualifications, la grille nous offrirait une bataille à cinq, avec Sergio Perez (8ème) en difficulté alors que sa Red Bull semble incapable de suivre les leaders du peloton pour suivre . Sauf peut-être le week-end prochain à Monaco, un circuit urbain qui encourage généralement le talent du Mexicain, qui aime lécher les murs et flirter avec les garde-corps. Même si la lutte pour la victoire a été acharnée en fin de course, Charles Leclerc a été un lointain témoin de la bataille des leaders avec une troisième place à 7''191 du Néerlandais. Leclerc devance Oscar Piastri (4e) et Carlos Sainz (5e). Hamilton est à la 6ème place, les Alpine n'ont plus de points. Avec un long écart, les Mercedes sont sur une voie médiane. Impossible de lutter aux avant-postes et d'avoir une avance sur les autres équipes dans le ventre mou où Aston Martin sera coincé ce week-end. Une sixième place de mauvais goût pour Lewis Hamilton, devant George Russell, qui a décroché le point bonus du meilleur tour en chaussant tardivement des pneus médiums. Quant aux Alpine, elles n'ont jamais pu jouer les points et se sont retrouvées aux 14e et 16e places, Esteban Ocon se classant une nouvelle fois mieux que Pierre Gasly, qui a suivi une stratégie peu conventionnelle avec deux changements de pneus contre un seul pour la majorité l'autre. conducteur. Une nouvelle fois la médaille est tombée du mauvais côté pour le Rouennais d'Alpine, qui a été victime de certaines décisions ou aléas en course plus souvent que son tour, ce qui l'a plus puni que l'autre Normand, qui a aussi passé plus de tours en défense. se battre pour remonter au classement. Miami est déjà loin avec la 10ème place d'Ocon. Monaco, un circuit où le pilotage et le courage sont aussi importants que la voiture et son moteur, offrira aux deux Français en manque de publicité positive une belle opportunité de se montrer.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

La Toyota n°8 domine les essais nocturnes des 24 Heures du Mans

La Toyota n°8 du trio Buemi-Hartley-Hirakawa s'est montrée la plus rapide lors...

BMW réalise le meilleur temps des qualifications des 24 Heures du Mans

BMW a dominé les qualifications des 24 Heures du Mans mercredi avec...

La Toyota n°8 réalise le meilleur temps de la première séance d'essais libres au Mans

Toyota a dominé la première séance d'essais libres mercredi au Mans avec...