Home Athlétisme Meeting de Nancy : Yann Chaussinand brille au marteau, valeurs minima olympiques pour Agathe Guillemot et Gabriel Tual
Athlétisme

Meeting de Nancy : Yann Chaussinand brille au marteau, valeurs minima olympiques pour Agathe Guillemot et Gabriel Tual

Le lanceur de marteaux Yann Chaussinand a porté son record à 79,88 m samedi soir lors du meeting de Nancy, devenant ainsi le cinquième performeur mondial de la saison. Agathe Guillemot a atteint les minima olympiques sur 1500 m, tout comme Gabriel Tual sur 800 m. Au loin, Yann Chaussinand a vu son marteau briser la bande de plastique blanc bloquant la zone d'atterrissage du lancer. Lorsqu'il est revenu sur le terrain, il a pensé que c'était la ligne qui marquait les 75 mètres, pas mal pour une deuxième tentative. Mais non, c'était le sprint de 80 mètres. Mesuré, ce n'était pas si loin : 79,88 m, mais quand même. Le lanceur clermontois de 26 ans venait de porter un joli coup à son record personnel de 78,21 m à La Réunion en janvier. A cette époque, il s’agissait déjà des exigences minimales olympiques. « Pour être honnête, je ne pensais pas qu'il y en aurait autant », sourit Chaussinand après avoir signé de nombreux autographes et pris quelques selfies en quittant la piste. C'est souvent le cas avec les jets, où au final on n'a pas l'impression d'aller loin. Mais je savais que j’en étais surtout capable. J'ai un peu de mal sur la ligne des 80 mètres, mais ça va bientôt y arriver, ce n'est pas grave ! » Malgré une compétition de longue haleine, Chaussinand confirme avec 78,20 m au 5ème essai. Le champion olympique polonais Wojciech Nowicki (2e avec 76,31 m) et son compatriote, le quintuple champion du monde Pawel Fajdek, n'ont pas pu suivre (4e avec 75,08 m). Au classement mondial, Chaussinand grimpe cette saison à la cinquième place, aux côtés du Russe Valeriy Pronkin et du Biélorusse Aliaksandr Shymanovich, ressortissants de pays exclus des JO cet été. Yann Chaussinand reprendra dimanche à Forbach pour simuler les Championnats d'Europe avec qualification et finale sur deux jours. Quentin Bigot fait la même opération, même si la « qualification » a été « plus frustrante ». Cinquième avec 74,63 m, le Lorrain espère « transférer sa progression d'entraînement au marteau ». Guillemot et Tual avec autorité Lors de la chaude soirée nancéienne, le meeting a également donné une grande priorité aux courses de demi-fond. Agathe Guillemot a atteint les minima olympiques sur une course de 1 500 m. A l'arrivée, elle ne se souvient plus de son temps exact, 4'02'05, mais seulement du fait qu'il était sous les 4'02'50. Le lapin était sur les bases le temps minimum, c'était ma colocataire et partenaire d'entraînement, Clara Liberman. Pendant le 1000 m, je n'ai « juste » pas réfléchi. » La Bretonne a entamé une accélération progressive mais implacable pour battre l'Américaine Danielle Jones ( 2e). . en 4'02″37) et bat son record. « Je cours mardi à Ostrava, objectif : moins de 4 minutes, dans une course où je serai plus perdue dans la foule », prévient-elle. Un peu plus tôt, Gabriel Tual avait également fait forte impression en remportant le 800 m devant le Britannique Elliot Giles en 1h44'43″ (contre 1h44'46″). Le Bordelais a supprimé les minima olympiques. même si son temps en 2023 et sa place au classement lui donnent une certaine certitude quant à sa participation aux Jeux « Chaque année, nous devons réitérer qu'il était important de réaliser un bon temps lors de la première course afin de réaliser ce travail accompli et se calmer mentalement en sachant que Paris et Rome peuvent le faire. » « Je suis content de ce que j'ai fait », a-t-il poursuivi. Mon erreur est de tout donner d'un coup, de partir trop loin et d'être un peu trop agressif, et je dois payer un peu pour cela à chaque fin de course. Là, j'étais plus modéré, plus sage et plus progressiste dans mes efforts, donc il restait évidemment quelque chose de plus au final. » A noter que le record personnel de Corentin Le Clezio est de 1'45″22 (4e), soit deux centièmes du meilleur temps minimum européen. Paul Anselmini est 5e avec 1'45″45. En fin de programme, le jeune Italien Lorenzo Simonelli remporte largement le 110 m haies avec 13''21 (-0,4 m/s). Wilhem Belocian, faisant sa rentrée, rate son départ et ne le force pas (7ème en 14″04). Gémima Joseph, tout juste arrivée de Guyane jeudi, a dominé Orlann Olière d'un centième sur le 100 m (11,38 contre 11,39, +0,1 m/s).

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

08h10 JO 2024, guide Jimmy Gressier, locomotive moyen-courrier française

08h10 JO 2024, guide Jimmy Gressier, locomotive moyen-courrier française

Lavillenie n'a pas fait mieux que 5,55 m au meeting Rottach-Egern

Renaud Lavillenie ne s'est pas qualifié pour les JO de Paris 2024...

Ryan Zézé vainqueur du 200 m moins de 20 secondes à La Chaux-de-Fonds

Dans un après-midi marqué par de nombreuses explosions de records personnels, le...