Home Athlétisme Kevin Mayer après trois épreuves : « J’essaie de ne pas me tromper d’objectif »
Athlétisme

Kevin Mayer après trois épreuves : « J’essaie de ne pas me tromper d’objectif »

Après avoir réussi son décathlon après trois épreuves, Kevin Mayer est heureux de tenir bon son objectif et de se qualifier pour les JO de Paris. Makenson Gletty mène après avoir battu deux records personnels. Sous le ciel nuageux de Rome, Kevin Mayer a débuté son décathlon sur des bases qui correspondaient à son projet de qualification aux JO de Paris, avec une option minimum. Fidèle à son annonce, le double vice-champion olympique a réalisé une matinée maîtrisée avec un 100 m couru en 10,72 m (vent +0,4 m/s), après que la longueur de course ait été rapidement bouclée après deux faux départs, puisqu'un saut de 7,37 m (+2,3 m/s) lui ont suffi pour retirer les pointes après sa première tentative. Après une tentative d'échauffement sur 15 mètres, Mayer rate complètement sa première tentative, chute juste avant la ligne des 14 mètres et pose son pied sur le stop pour invalider son lancer qui se trouve à 15,31 m, et après quelques minutes de discussion avec Son entraîneur Alexandre Bonacorsi, lui, a poursuivi sa compétition (15 mètres sur la dernière tentative). Correction du poids, je n'avais aucune sensation », m'a-t-il expliqué par la suite alors que je travaillais sur d'autres tests. J'étais alors perdu, je pensais pouvoir bien faire 14 mètres donc je me suis sorti de l'embarras dès la deuxième tentative qui aurait pu être bien pire. » Au final, Mayer prend la 6ème place provisoire avec 2636 points, ce qui reste encore anecdotique à ses yeux. « J'essaie de ne pas me tromper d'objectif. C'est très très dur d'arrêter la longueur quand je saute à 25 pieds et de s'arrêter complètement pour ne pas mordre. Je sens que j'ai les jambes, l'envie, je sens aussi qu'il y a de la retenue. Il y a quelque chose de spécial là-dedans, surtout dans les lancers. Mais je fais le travail. Je suis bien dans la bonne voie avec les exigences minimales. » Gletty se surprend, Bastien s'énerve. Au sommet, les 2 788 points de Makenson Gletty sont moins anecdotiques. Le décathlète de 25 ans a également pris un excellent départ et a battu deux records personnels. Premier sur 100 m, a remporté la dernière série, celle de Mayer, avec 10''55, soit neuf centièmes de moins que son record. Sa forme s'est confirmée avec une bonne longueur de 7,59 m (-1,2 m/s) dans la troisième tentative confirmée 18 cm de mieux que son ancien poids. Il a un record de 16,95 m. C'est sympa, je ne peux que continuer dans le bon sens, mais nous sommes leaders ce matin, mais ça ne m'inquiète pas. J'ai, tant mieux, jugé sa matinée « assez frustrante » : 10,91 (-0,4 m/s) sur 100 m, 7,46 m (+1,2 m/s) de longueur et 13,40 m de poids « au saut en longueur et au saut en longueur. au lancer du poids, j'ai eu un peu de mal à me libérer. Peut-être que je n'ai pas eu la bonne approche. Je m'amuse beaucoup sur la distance, malheureusement cela ne se voit pas dans les performances, j'espère pouvoir me libérer. en altitude et sur 400 m pour terminer avec deux records. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

08h10 JO 2024, guide Jimmy Gressier, locomotive moyen-courrier française

08h10 JO 2024, guide Jimmy Gressier, locomotive moyen-courrier française

Lavillenie n'a pas fait mieux que 5,55 m au meeting Rottach-Egern

Renaud Lavillenie ne s'est pas qualifié pour les JO de Paris 2024...

Ryan Zézé vainqueur du 200 m moins de 20 secondes à La Chaux-de-Fonds

Dans un après-midi marqué par de nombreuses explosions de records personnels, le...

Femke Bol est la première femme européenne à courir sous les 51 secondes au 400 m haies

La Néerlandaise Femke Bol a battu dimanche son record d'Europe du 400...