Home Athlétisme Jacques Piasenta : « Cyréna Samba-Mayela est au niveau mondial »
Athlétisme

Jacques Piasenta : « Cyréna Samba-Mayela est au niveau mondial »

Jacques Piasenta, entraîneur de Monique Ewanjé-Epée, championne d'Europe du 100 m haies en 1990, et de nombreux bleus de haies ont salué les progrès de Cyréna Samba-Mayela, sacrée samedi à Rome. Jusqu'à samedi, Jacques Piasenta était le dernier entraîneur français à emmener une Française au plus haut niveau européen sur le 100 m haies. Celui qui fut l'entraîneur de Monique Ewanje-Épée à Split en 1990 suivait tranquillement la course de Cyréna Samba-Mayela derrière son écran de télévision. Et il a été étonné de ce qu'il a vu. « Cyréna Samba-Mayela a gagné le 100 m haies en 12''31, c'est un sacré bon temps… Oui. Et elle avait déjà réalisé un très bon moment en demi-finale (12:43). En finale on a pu constater qu'il y avait deux filles (Kambunji, 2ème en 12''40 et Skrzyszowska, 3ème en 12''42) qui l'ont un peu aidée au début. Elle n’est pas sortie aussi vite qu’en demi-finale. L’opposition compte donc et cela aurait pu leur faire purger leur peine. Ce que j'ai remarqué, c'est qu'elle arrive à boucler son 100 mètres haies en retenant son souffle, ce qui est très bien. Pensez-vous qu'elle a progressé techniquement depuis son départ aux Etats-Unis ? Son comportement a complètement changé par rapport à l'année dernière, c'est encore mieux que cet hiver (vice championne du monde du 60 m haies). Ce n’est pas facile à expliquer : elle a un bien meilleur coup de départ. Avant sa jambe avant n'était pas assez tendue, maintenant dès que son talon franchit l'obstacle il recule très très vite. Je pense que ça a réduit le franchissement (la haie). C'est important : lorsque Monique (Ewanjé-Epée) a réussi un franchissement de 3,20 mètres, elle a été plus lente que lorsqu'elle a franchi 2,95-3 mètres. Cyréna peut le faire maintenant, elle a réduit le saut par-dessus l'obstacle. Cela lui permet de faire trois pas en arrière, sur le tronçon de 8,50 m entre deux haies, comme elle le ferait dans un sprint de 100 m, et est plus efficace. « Elle peut ramener une médaille des Jeux, c'est possible. Mais attention, il y aura du monde.» Jacques Piasenta, sur Cyréna Samba-Mayela Pensez-vous que la dimension a changé avec cette course ? Oui bien sûr? C'est désormais à l'échelle mondiale ! Elle a de meilleures chances d’atteindre la finale des Jeux qu’elle n’en avait lorsqu’elle avait 12-60 ans. Si elle débute en finale, elle peut vraiment espérer un bon résultat. Découvrez maintenant ce qui peut arriver. Comme Patricia Girard l'a fait autrefois (bronze en 1996), il est possible qu'elle revienne avec une médaille des Jeux. Mais attention, il y aura du monde. Là, elle domine la course, alors qu'au niveau mondial, elle ne dominera plus la course. Mais elle aura beaucoup de confiance, qui sera grandement renforcée par ce qu’elle vient de faire. Non seulement elle bat son record, mais elle le fait deux fois, il y a de la stabilité dans ce qu'elle fait. Quelle que soit la météo, c'est soigneusement réalisé, bien réalisé, nous pouvons donc imaginer qu'elle sera également bonne au combat. »

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Jeux Olympiques 2024 à Paris : Pourquoi les jeux n'ont-ils lieu que tous les quatre ans ?

Les premières épreuves des Jeux olympiques 2024 à Paris marquent ce mercredi...

Margot Chevrier n'a finalement pas été retenue en équipe de France pour les JO 2024

Margot Chevrier s'est gravement blessée lors des Championnats du monde en salle...