Home Athlétisme Deux records du monde, trois records de France, pour Tual, Finot et Guillemot… un rendez-vous parisien exceptionnel
Athlétisme

Deux records du monde, trois records de France, pour Tual, Finot et Guillemot… un rendez-vous parisien exceptionnel

Rencontre exceptionnelle dimanche à Charléty avec deux records du monde, en hauteur pour Yaroslava Mahuchikh (2,10 m) et sur 1.500 m pour Faith Kipyegon (3'49''04). Gabriel Tual (800 m), Alice Finot (3 000 m steeple) et Agathe Guillemot (1 500 m) ont battu le record de France. Outre le record du monde de grande altitude (2,10 m), battu par l'Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh, et le record du monde du 1 500 m de Faith Kipyegon (3'49''04), ce meeting de Charléty a été marqué par de nombreux exploits remarquables, mais aussi de la blessure de Kevin Mayer, blessé à la cuisse gauche lors d'un 110 m haies. La gravité de sa blessure est encore inconnue. Le récent champion d'Europe Gabriel Tual a battu le record de France du 800 m en 1'41''61, soit 92 centièmes de mieux que la marque de Pierre-Ambroise Bosse en 2014 à Monaco (1'42''53). Le Bordelais a pris la 3ème place d'une course où les deux meilleurs spécialistes de la saison ont également réalisé de très belles performances. L'Algérien Djamel Sedjati s'est imposé en 1'41''56, nouveau record national et meilleure performance mondiale, devant le Kenyan Emmanuel Wanynonyi avec 1'41''58, son record personnel. Alice Finot, deuxième du 3.000 m steeple derrière le Bahreïn Winfred Yavi (9'03''68), a amélioré son record de France à 9'05''01 contre 9'06''15 en 2023 lors des Championnats du monde de Budapest. Nouvelle preuve que le champion d'Europe à Rome en juin peut encore avoir de gros objectifs pour les JO dans quelques semaines. Lors du 1 500 m remporté par Faith Kiypegon, Agathe Guillemot, récemment troisième aux Championnats d'Europe, a battu le record de France en terminant 8ème en 3'58''05, égalant la marque d'Hind Dehiba (3'59''76 en 2010). supprimé. . Première victoire de Zhoya en Diamond League Sasha Zhoya a remporté sa première victoire en Diamond League au 110 m haies. Le vainqueur à 13″15 (vent -0,6 m/s) s'est imposé au millième, soit cinq exactement, devant l'Américain Trey Cunningham, qui pensait avoir gagné sur le couloir 5. Mais c'était en réalité Zhoya, couloir Der Cependant, trois- fois champion de France, il est loin d'être satisfait puisqu'il n'a pas réussi à atteindre son record personnel cet été Aux Championnats du monde l'été dernier à Budapest, malgré quelques erreurs techniques, il a quand même fait mieux que dans la série, surmontant plusieurs obstacles et se qualifiant dernier avec 13,33. m/s. Duplantis devant Kendricks Au saut à la perche, Mondo Duplantis s'est imposé avec 6 m avant d'échouer trois fois avec 6,25 m et devance ainsi l'Américain Sam Kendricks (5,95 m, meilleure performance de la saison) et Thibaut Collet (5,85 m). . Renaud Lavillenie, 10ème, s'est arrêté à 5,65 m. L'Italienne Larissa Iapichino a remporté l'épreuve de longueur féminine avec 6,82 m (encore). Pour cause de maladie, la championne olympique, l'Allemande Malaïka Mihambo, n'a effectué que trois tentatives comme annoncé la veille et s'est contentée de 6,60 m (+ 0,6 m) et d'une modeste 7e place. De son côté, Hilary Kpatcha a pris la cinquième place avec un saut de 6,65 m (vent nul). Au 400 m haies, la championne du monde 2022, la Brésilienne Alison dos Santos, s'est imposée en 47''78 devant l'Estonien Rasmus Magi (47''95) et le Jamaïcain Malik James-King (48''37). Wilfried Happio est 4ème en 48.56. Robert-Michon n'est arrivé que huitième. Alexandra Tavernier a pris la deuxième place au marteau avec 69,73 m, derrière l'Américaine Brooke Andersen (73,27 m). Rose Loga, médaillée de bronze aux Championnats d'Europe, a pris la 4e place avec 68,59 m. Pawel Fajdek a remporté la course masculine avec 77,13 m. Quentin Bigot n'a pas participé à la compétition. Au lancer du disque, Mélina Robert-Michon a pris la 8e place avec 60,88 m, juste devant Amanda Ngandu-Ntumba, 9e avec 59,60 m. La championne olympique Valarie Allman s'est imposée avec 67,76 m.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

08h10 JO 2024, guide Jimmy Gressier, locomotive moyen-courrier française

08h10 JO 2024, guide Jimmy Gressier, locomotive moyen-courrier française

Lavillenie n'a pas fait mieux que 5,55 m au meeting Rottach-Egern

Renaud Lavillenie ne s'est pas qualifié pour les JO de Paris 2024...

Ryan Zézé vainqueur du 200 m moins de 20 secondes à La Chaux-de-Fonds

Dans un après-midi marqué par de nombreuses explosions de records personnels, le...