Home Athlétisme Clocher de l'église, marteau, 400 m, saut à la perche, les Bleus presque à 100%… Ce qu'il faut retenir de la matinée des Championnats d'Europe
Athlétisme

Clocher de l'église, marteau, 400 m, saut à la perche, les Bleus presque à 100%… Ce qu'il faut retenir de la matinée des Championnats d'Europe

L'équipe de France n'a pas subi de coup de chaud ce samedi matin au Stade olympique de Rome. A l'exception de Marie-Julie Bonnin (saut à la perche), tous les participants de la matinée se sont qualifiés pour la finale (demi-finale sur 400 m). La matinée fut chaude et bonne pour le clan français. Premier à la course, le lanceur de marteaux Yann Chaussinand est passé tout près de la ligne de qualification directe des 77 mètres dès son premier essai avec 76,84 m. Il a peut-être envoyé ses deux lancers suivants dans la cage, mais ce geste a suffi à l'envoyer à sa première finale de championnat majeur. « C'était une très bonne performance de ma part en qualifications », a-t-il résumé. Bien faire les choses et arriver sereinement, ne pas attendre la fin de la deuxième compétition pour savoir si nous serons onzième ou douzième, ou, comme je l'ai fait les autres années, ne pas arriver du tout en finale, et faire cela Au contraire, cela augure bien. J'ai beaucoup travaillé, amélioré beaucoup de choses et ça porte ses fruits. » Dans la deuxième épreuve, Quentin Bigot atteint 75,29 m lors de la dernière tentative et se qualifie également pour la finale avec sa 9e performance. Les Steeplelers se donnent rendez-vous Tous outsiders pour le titre lundi, les Steeplelers français n'ont pas tremblé lors des séries ce samedi matin. Lors de la première course, Djilali Bedrani et Nicolas-Marie Daru ont parfaitement guidé leur bateau et accéléré au bon moment dans une course qui débutait sur des fondamentaux très lents. Finalement, Bedrani s'est imposé en 8'33''63, juste devant Daru, qui s'est évanoui dans les derniers mètres (3ème en 8'34''03). « Je suis content, c'est la première fois depuis Doha (Coupe du monde 2019) que je réalise une séquence de victoires », explique Bedrani. Je me sentais vraiment bien. J'ai réussi à transférer ce que je fais à l'entraînement vers la compétition. Je me suis mis en premier, je devais être en sécurité. Même lorsqu’il s’agit de dépenser de l’énergie, autant s’en sortir. » Ninon Chapelle s'est qualifiée pour la finale du saut à la perche. (A. Mounic/L'Équipe) « C'était un passage frontière », explique Daru. L'objectif est lundi soir (la finale). Il fallait bien se qualifier là sans laisser trop de jus. Avec Djila (Bedrani) dans ma série, c'était facile car il a tellement d'expérience que je devais juste suivre sa course. Je suis super contente, je n'ai pas laissé de jus, j'ai de bonnes jambes et je te retrouve lundi pour la finale pour quelque chose de plus sympa. » Une finale sur laquelle Alexis Miellet devrait également avoir son mot à dire. Le néo-steepleur s'est montré en pleine maîtrise dans une série bien plus rapide, prenant la troisième place avec 8'22''19 (les 8 premiers de chaque série qualifiés) pour passer sa série. « Je ne suis pas du genre matinal, mais je me sentais bien », a-t-il admis. 8'21 (8'21''46 pour l'Espagnol Arce) c'est rapide, c'est normal que ce soit lourd, mais j'ai l'impression que je peux encore sprinter et tout, c'est plutôt bon signe. Il faut bien récupérer car la finale approche bientôt. Ce sera la clé dans deux jours. » Lazraq-Khlass toujours en course pour le podium Téo Andant (3ème en 45''65) et David Sombé (2ème en 45''45) ont manqué de repères dans le tour et se sont calmés en accédant aux demi-finales jusqu'aux dernières lignes droites. « C'est une bonne étape finale, même si je n'ai pas réussi à faire le travail que je voulais », a déclaré Sombé, membre de l'équipe du relais 4×400 m et vice-champion du monde. Cela montre qu'il y a encore des jambes. Une telle ligne droite est obtenue grâce aux jambes, mais aussi grâce à la tête. Et quand, comme demain, tu as la compétition peut-être à 20 mètres devant toi, c'est différent. » Amandine Brossier a dominé sa série et atteint également les demi-finales avec le meilleur temps de sa saison (51''30). Si Ninon Chapelle et Alix Dehaynain ont réussi les 4,50 m à la perche, ce qui a suffi pour accéder à la finale, seule Marie-Julie Bonnin est restée en route (4,40 m). A l'heptathlon, Auriana Lazraq-Khlass continue de rêver d'un podium puisque la Française occupe toujours la troisième place sur la longueur (6,35 m).

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Bilan européen de Jakob Ingebrigtsen, Tual confirme, Zhoya à l'entraînement : ce qu'il faut retenir du choc monégasque

Dans le déluge de performances qu'a offert le meeting Herculis de vendredi,...

A Monaco, Gabriel Tual confirme son statut de prétendant au podium pour les Jeux Olympiques

12 juillet Athlé, Diamond League, Monaco Tual plus que jamais candidat

Jakob Ingebrigtsen se rapproche du record du monde du 1500 m à Monaco

Le Norvégien Jakob Ingebrigtsen a fait sensation dans sa catégorie lors de...

Jessica Hull bat le record du monde du 2000 m à Monaco

L'Australienne Jessica Hull a battu le record du monde du court 2000...