Home Athlétisme Athing Mu chute au départ du 800 m et rate la qualification olympique
Athlétisme

Athing Mu chute au départ du 800 m et rate la qualification olympique

Grosse surprise lundi lors de la finale du 800 m lorsque le champion olympique Athing Mu est rapidement tombé sans revenir dans le tableau principal. Elle ne pourra pas défendre son titre à Paris. Des victoires pour Mike Norman au 400 m, Anna Hall à l'heptathlon et un superbe chrono (12''92) pour Grant Holloway au 110 m haies. La quatrième journée de ces essais s'est terminée sur un coup de tonnerre et une énorme désillusion pour Athing Mu. Le champion olympique du 800 mètres a chuté en finale après environ 200 m en raison d'un accrochage avec Raevyn Rogers dans un peloton très dense. Elle n’a jamais réussi à rattraper son retard et a raté sa qualification pour les Jeux olympiques. Elle arrive dernière, à plus de 23 secondes de la gagnante Nia Atkins, qui s'est imposée en 1h57''36, devant Allie Wilson (1'58''32). ) et Juliette Whittaker (1'58''45). Elle a quitté la piste en larmes. Mu n'avait pas couru cette saison avant d'arriver à Eugene, principalement en raison de problèmes aux ischio-jambiers. L'athlète formé par Bob Kersee ne semblait pas en grande forme lors des tours précédents. Quincy Wilson dans le relais 4×400 m aux JO ? Le champion du monde du 400 m 2022, Mike Norman, était en tête à l'entrée de la ligne droite et a été rattrapé dans les derniers mètres par Quincy Hall, qui a remporté 44 :17, un nouveau record personnel. Norman (44''41) a assuré sa deuxième place avec un centième d'avance sur Chris Bailey (44''42). Sensation de ces épreuves, le jeune lycéen (16 ans) Quincy Wilson, qui avait réussi à porter le record du monde cadet à 44''59 en demi-finale, s'est élancé du couloir 2 défavorable. Sans doute blasé dans son tours précédents Wilson a pris la 6ème place avec 44:94. Un résultat qui pourrait encore lui permettre d'être nominé dans l'équipe masculine ou mixte du 4×400 m aux Jeux Olympiques. Si tel était le cas, le prodige du Maryland serait le plus jeune athlète américain de l’histoire à participer aux Jeux. « Je ne peux pas être déçu de ce que j'ai fait lors de cette finale. « J'ai couru sous les 45 secondes trois fois cette semaine, c'est fantastique et je suis très fier », a déclaré Wilson dans la zone mixte alors qu'il combattait une fois un multiple de mouche. J'espère être conservé dans l'escadron pour représenter mon pays à Paris de la meilleure des manières. Je ne sais pas encore quelle sera la décision, mais en attendant, je ne mangerai pas de glace, il n'est pas question de lâcher prise. » Anna Hall, trois ans après un triste souvenir La vice-championne américaine Anna Hall a remporté l'heptathlon, effaçant le triste souvenir de sa blessure au pied lors des Trials 2021. Avec 6 614 points et une victoire dans sa série sur 800 m, l'ancienne athlète de l'Université de Floride a battu Chari Hawkins (6 456) et Tailyah Brooks (6 408). Il s'agit de la quatrième meilleure performance mondiale de l'année, derrière la Belge Nafissatou Thiam, la Néerlandaise Anouk Vetter et Auriana Lazraq Khlass, la plus jeune vice-championne d'Europe à Rome. Grâce à une excellente accélération à 250 m de la ligne d'arrivée, l'ancien athlète de l'Université de l'Oregon Cole Hocker (6e aux JO de Tokyo) a remporté le 1 500 m à trois sur un parcours qu'il connaît par cœur, un record de sélection et un record personnel de meilleure performance. Il devance Yared Nuguse (3'30''86), longtemps en tête, et Hobbs Kessler (3'31''53). Nuguse s'est qualifié pour les Jeux olympiques de Tokyo, mais a dû se retirer en raison d'une blessure. Elle St. Pierre a remporté le 5 000 m en 14'40''34, nouveau record des Trials, et sera rejointe à Paris par Elise Cranny (14'40''36) et Karissa Schweizer (14'45''12). La star universitaire Parker Valby a pris la 4ème place avec un nouveau record personnel (14'51''44). Au final, Jeremiah Davis a gagné avec 8,20 m (1,9 m/s), battant Malcolm Clemons (8,18 m) et le vice-champion 2017 Jarrion Lawson (8,18 m). Aucun des trois athlètes n'a atteint la performance minimale olympique (8,27 m). En hauteur, Charity Hufnagel s'est imposée avec un saut à 1,94 m devant Rachel Glenn (1,94 m également) et Vashti Cunningham (1,92 m), sixièmes aux JO de Tokyo. Holloway, 12''92…au 110 m haies ! Grant Holloway a envoyé un message très clair à la compétition internationale en remportant sa série du 110 m haies en… 12''92 (0,8 m/s), la meilleure performance mondiale de l'année. Pour mesurer la qualité d'un tel temps, rappelons que le triple champion du monde, qui vise son premier titre olympique à Paris, n'a couru plus vite qu'une seule fois dans sa carrière aux Essais 2021, déjà à Eugène, juste un centième du record du monde, établi par son compatriote Aries Merritt en 2012. « Je me sentais vraiment bien », a visiblement commenté Holloway. J'avais fait de bons entraînements et je souhaitais les transformer en compétitions. C'est l'un des meilleurs temps de la discipline (14ème), techniquement c'était bien aussi, mais il n'a qu'un tour de retard. La meilleure performance au monde, montrer ma forme aux Jamaïcains, rien de tout cela n’est l’objectif ici. Ce qui compte, c'est toujours la prochaine course. » Après les déceptions en finale du Hammer de Brooke Andersen (pas de lancer mesuré) et Janee Kassanavoid (6e), une autre déception américaine au niveau des lancers a suivi, cette fois lors de la qualification du Hammer. Le champion du monde Laulauga Tausaga-Collins n'a pas réussi à effectuer un seul lancer mesuré. L'un d'entre eux s'est même retrouvé sur la piste entre deux séries du 110 m haies ! La championne olympique Valarie Allman s'est qualifiée facilement avec un lancer de 70,89 m, un record des essais.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POPULAIRES ACTUELLEMENT

A LA UNE

TOP DU MOIS

A LIRE AUSSI ...

Jeff Erius réalise un temps fantastique de 9,98 au 100 m aux Championnats de France U23

Le jeune sprinter français Jeff Erius, tout juste 20 ans, a battu...

Après avoir raté Tokyo, la fusée américaine Sha'Carri Richardson est de retour et sera favorite aux JO de Paris

16h00 The Magazine, Jeux Olympiques 2024, Athlétisme La fusée américaine Sha'Carri Richardson...

Cyrena Samba-Mayela, championne d'Europe du 100 m haies, a participé au meeting de Schiffange au Luxembourg

Après sa prestation mitigée au meeting de Lucerne mardi, Cyrena Samba-Mayela participera...